De belles re­tom­bées pour le vil­lage pré­fé­ré des Fran­çais

Cette com­mune des Flandres a été élue vil­lage pré­fé­ré des Fran­çais 2018

20 Minutes (Lille) - - Grand Lille - Mi­kaël Libert

Mar­di soir, l’émis­sion de Sté­phane Bern sur France 2, « Le vil­lage pré­fé­ré des Fran­çais », consa­crait la com­mune de Cas­sel, dans le Nord. Très in­ves­tis, les Nor­distes ont vo­té mas­si­ve­ment pour rem­por­ter le titre. Moins d’une se­maine après, l’eu­pho­rie des Cas­se­lois n’est pas re­tom­bée. Tous as­surent que le titre tant convoi­té a eu des ré­per­cus­sions dès le len­de­main de la dif­fu­sion. La route pa­vée qui ser­pente jus­qu’au som­met du mont Cas­sel est tou­jours aus­si chao­tique. Mais c’est en grande par­tie sa si­tua­tion per­chée qui fait le charme de ce vil­lage des Flandres. Di­manche ma­tin, la place prin­ci­pale n’est pas aus­si calme et vide qu’elle au­rait dû l’être. Des bar­rières et des agents de sé­cu­ri­té bloquent le pas­sage. « Ce n’est pas à cause de l’émis­sion, mais pour la fête mé­dié­vale », plai­sante l’un d’eux. Claude et Béa­trice, un couple de retraités ni­çois, n’étaient même pas au cou­rant qu’il y avait une fête : « Nous étions en va­cances près d’ici. Quand nous avons ap­pris que Cas­sel était vil­lage pré­fé­ré des Fran­çais, nous nous sommes dit qu’il fal­lait ve­nir ra­pi­de­ment, avant qu’il y ait trop de monde », as­sure Béa­trice.

Au bis­trot Sainte-Cé­cile, le ca­fé est tou­jours à 1,30 €. « Et il n’a pas in­té­rêt à aug­men­ter ses prix », lance joyeu­se­ment Ma­riette, une Cas­se­loise ha­bi­tuée de l’en­droit. « Le len­de­main de l’émis­sion, il y avait plein de jour­na­listes et après, des gens et

des gens », pour­suit-elle. Mor­gan, le pa­tron, confirme : « On a res­sen­ti une pres­sion tout de suite. D’ailleurs, pour ne pas me lais­ser dé­bor­der, j’ai dé­jà em­bau­ché quel­qu’un. » De­puis le bel­vé­dère, Da­niel et Syl­viane pro­fitent de la vue dé­ga­gée sur la plaine des Flandres : « C’est l’émis­sion qui nous a don­né en­vie de ve­nir faire un tour, ex­plique Da­niel. Nous avons pro­fi­té d’un évé­ne­ment spor­tif à Lié­vin pour faire un cro­chet à Cas­sel », pour­suit le re­trai­té. A l’Of­fice de tou­risme, Fabienne as­sure que « le chiffre de fréquentation a dou­blé et conti­nue d’aug­men­ter ». Des sou­ve­nirs es­tam­pillés « vil­lage pré­fé­ré des Fran­çais » sont en fa­bri­ca­tion et une vi­site gui­dée spé­ciale est en pré­pa­ra­tion.

« Pour ne pas me lais­ser dé­bor­der, j’ai dé­jà em­bau­ché quel­qu’un. » Mor­gan, pa­tron de ca­fé

La vue sur Cas­sel et les plaines des Flandres de­puis le bel­vé­dère.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.