Va­nes­sa Pa­ra­dis met « Un cou­teau dans le coeur »

Dans «Un cou­teau dans le coeur», Yann Gon­za­lez fait évo­luer la chan­teuse et ac­trice dans le mi­lieu du ci­né­ma X gay

20 Minutes (Lille) - - News - Ca­ro­line Vié

Anne-Ma­rie Ten­si alias AMT, vous connais­sez ? Peut-être pas, mais c’est de cette fi­gure em­blé­ma­tique du ci­né­ma X que Yann Gon­za­lez s’est ins­pi­ré pour créer le per­son­nage prin­ci­pal d’Un cou­teau dans le coeur.

« Va­nes­sa Pa­ra­dis était une évi­dence en pro­duc­trice les­bienne de por­nos gays », confie-t-il à 20 Mi­nutes. La star est épa­tante dans ce thril­ler où ses ac­teurs se font dé­ci­mer à coups de go­de­mi­ché tran­chant par un psy­cho­pathe mas­qué. La vé­ri­table AMT, au­jourd’hui dé­cé­dée, était une femme im­por­tante du ci­né­ma X des an­nées 1970-1980. Le réa­li­sa­teur des Ren­contres d’après mi­nuit (2013) s’est vo­lon­tai­re­ment éloi­gné de sa réa­li­té pour construire son per­son­nage fic­tif, amou­reux à la fo­lie de sa com­pagne, in­car­née par Kate Mo­ran. « J’ai choi­si d’axer mon film sur un ro­man­tisme sombre qui n’a pas grand-chose à voir avec d’au­then­tiques tour­nages de por­nos », pré­cise-t-il. Entre gial­lo (po­lar ita­lien aux fron­tières du fan­tas­tique) et éro­tisme, Un

cou­teau dans le coeur trouve un ton unique. « Va­nes­sa est une star rare qui entre dans cha­cun de ses rôles comme dans une aven­ture un peu din­go, ex­plique le réa­li­sa­teur. Elle a em­bras­sé ma vi­sion sans re­te­nue.» Ni­co­las Mau­ry et même le ci­néaste Ber­trand Man­di­co la guident dans ce monde dé­li­rant et vé­né­neux. « On a gom­mé le cô­té glauque pour ra­con­ter une his­toire d’amour pas­sion­né et mé­lan­ger les genres en ren­voyant le spec­ta­teur au di­ver­tis­se­ment fo­rain qui est l’ori­gine du ci­né­ma», in­siste Yann Gon­za­lez. Le ci­néaste dé­crit son film comme « un train fan­tôme où on prend plai­sir à avoir peur en sa­chant que tout est faux », mais il rend aus­si hom­mage à ceux qu’il consi­dère comme des pion­niers du ci­né­ma por­no­gra­phique. Les tour­nages qu’il montre ont un as­pect joyeux, presque bon en­fant. «Au­jourd’hui, les films X sont ré­duits à leur di­men­sion mas­tur­ba­toire, ex­plique-t-il. A cette époque, ils étaient projetés en salles et per­met­taient des ren­contres.»

Une in­croyable im­pres­sion de li­ber­té se dé­gage de ce film poé­tique et sexy. Le monde de Yann Gon­za­lez ne res­semble à au­cun autre. «J’es­saie de réunir des gens au­tour d’une en­vie commune de ci­né­ma, » dit-il. Il com­mu­nique cette en­vie au spec­ta­teur qu’il en­traîne dans un uni­vers ma­gique où on fait fi des in­ter­dits. C’est avec un grand plai­sir qu’on prend Un cou­teau dans le coeur.

«On a gom­mé le cô­té glauque pour ra­con­ter une his­toire d’amour pas­sion­né. »

Yann Gon­za­lez, réa­li­sa­teur

Va­nes­sa Pa­ra­dis, qui in­carne une réa­li­sa­trice de film por­no, et Ni­co­las Mau­ry.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.