Les so­laires, c’est dès 6 mois

20 Minutes (Lille) - - Actualité - A.B.

Crème in­dice 50 +, tee­shirt an­ti-UV, bob, pa­ra­sol : cette pa­no­plie pour pro­té­ger les en­fants des mé­faits du so­leil, à la plage comme en mon­tagne, se­rait com­plète si elle com­pre­nait une paire de lu­nettes de so­leil. Car, peu im­porte leur cou­leur, « les yeux des bé­bés et des jeunes en­fants sont plus sen­sibles à la lu­mière que ceux des adultes, ex­pose le Pr Jean-Fran­çois Ko­ro­bel­nik, chef du ser­vice d’oph­tal­mo­lo­gie au CHU de Bor­deaux. Leur cris­tal­lin est to­ta­le­ment trans­pa­rent, ce qui les ex­pose da­van­tage aux mé­faits des ul­tra­vio­lets (UV). » Pas ques­tion, tou­te­fois, pour équi­per son bam­bin, dès 6 mois, de se je­ter sur la pre­mière paire ve­nue. Di­rec­tion donc l’op­ti­cien.

La pre­mière chose à la­quelle il faut veiller, «c’est le mar­quage CE qui est ap­po­sé à l’in­té­rieur des branches, ex­plique Ma­rie-Laure de Blic, op­ti­cienne spé­cia­liste des en­fants chez Atol. Ce mar­quage s’ac­com­pagne d’une men­tion “UV 100 %”, qui in­dique que les verres filtrent 100% des UV.» Sur le mo­dèle est aus­si pré­ci­sée la ca­té­go­rie de pro­tec­tion du verre, avec un in­dice de 0 à 4, « 4 cor­res­pon­dant à la teinte la plus fon­cée, qui pro­tège non pas contre les UV, mais contre l’éblouis­se­ment», dé­taille Ma­rie-Laure de Blic, qui re­com­mande ce der­nier in­dice l’été. En­fin, il convient de choi­sir un mo­dèle er­go­no­mique et confor­table : «La paire doit bien cou­vrir leurs yeux, de sorte que les UV ne puissent pas­ser ni par le des­sus ni par les cô­tés, les branches doivent être souples pour ne pas faire mal der­rière les oreilles et le mo­dèle doit bien te­nir sur le vi­sage, chose qui n’est pas tou­jours ai­sée parce que les bé­bés ont un pe­tit nez ef­fa­cé. »

Mieux vaut pas­ser par un op­ti­cien pour équi­per son en­fant de so­laires.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.