« Ma fille est de­ve­nue une garce à la télé »

Les pa­rents de can­di­dats de téléréalité té­moignent

20 Minutes (Lyon) - - CULTURE / VOTRE SOIRÉE TÉLÉ - Pro­pos re­cueillis par Claire Bar­rois

«Je n’ai­me­rais pas être sa mère… ». Qui ne s’est ja­mais dit cette phrase de­vant un pro­gramme de téléréalité ? Pour ar­rê­ter de fan­tas­mer sur ce que pensent les pa­rents de can­di­dats de ce qu’ils font dans ces émis­sions, 20 Mi­nutes est al­lé le leur de­man­der. Elise Bou­tin, la mère de Jes­sy des « Mar­seillais », qui avait ré­agi cet été sur les ré­seaux so­ciaux aux frasques de sa fille, ré­pond à nos ques­tions.

Comment votre fille est-elle ve­nue à la téléréalité ?

Jes­si­ca est co­mé­dienne. Elle a joué dans des clips et a eu des pe­tits rôles. Puis, plus rien. A ce mo­ment-là, elle a été con­tac­tée par NRJ 12. Pen­dant deux ans, elle a re­fu­sé de par­ti­ci­per aux « Mar­seillais ». Puis on s’est dit que ça pou­vait lui ou­vrir des portes.

Votre ré­ac­tion quand vous l’avez dé­cou­verte dans « Les Mar­seillais »...

On était très fier. C’était elle avec ses va­leurs, son res­pect. Il n’y a qu’une sé­quence qui nous a dé­plu, lors­qu’elle a po­sé nue avec un skate.

Jes­sy est-elle res­sor­tie de l’émis­sion comme elle y était en­trée ?

Au dé­part, oui. Elle fai­sait des pla­ce­ments de pro­duits, ga­gnait sa vie. C’était très bien. Puis elle a com­men­cé à faire des boo­kings [des ani­ma­tions payées en boîte de nuit], je n’ai pas du tout ai­mé. Son père avait peur qu’elle fi­nisse al­coo­lique. Elle bu­vait. Elle ne pre­nait plus sa vie en main. On a eu beau­coup de dis­putes.

Qu’est-ce qui vous a pous­sée à ré­agir sur les ré­seaux so­ciaux ?

Elle fai­sait des shoo­tings nue, elle avait per­du tout res­pect, même par rap­port à nous, toute va­leur. Ma fille est de­ve­nue une garce à la télé.

L’émis­sion l’a-t-elle chan­gée ?

Son ex­pé­rience est mi­ti­gée. Au dé­part, c’était su­perbe. Après, elle s’est sa­lie. Main­te­nant, elle doit re­prendre de la force, on la sou­tient. Elle s’est bat­tue, s’est re­prise en main. Au­jourd’hui, je lui dis : « Bra­vo, ma fille ».

Jes­sy, des « Mar­seillais ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.