La sé­lec­tion Mon­dial de « 20 Mi­nutes » pour les pe­tits

A l’heure de la Coupe du monde, «20 Mi­nutes» donne sa sé­lec­tion des meilleurs livres sur le foot­ball

20 Minutes (Lyon) - - LA UNE - Ca­ro­line De­la­broy

Bien sûr, il y a l’in­dé­trô­nable al­bum Pa­ni­ni de la Coupe du monde de foot­ball. Mais l’édi­tion jeu­nesse re­gorge de titres consa­crés au bal­lon rond, qui fe­ront pa­tien­ter les jeunes sup­por­ters entre deux matchs. 20 Mi­nutes livre une sé­lec­tion sub­jec­tive et bien utile…

Pour ra­con­ter de belles his­toires avant de dor­mir. De la pre­mière Coupe en Uru­guay en 1930 à la der­nière édi­tion au Bré­sil en 2014, Les Fa­bu­leuses His­toires de la Coupe du monde, du jour­na­liste spor­tif Dar­ren Tu­lett, ra­conte sur un ton en­le­vé les his­toires mar­quantes de chaque Mon­dial. Avec à chaque fois un fo­cus sur l’épo­pée des Bleus. On ap­prend ain­si que Leô­ni­das n’est pas un cho­co­la­tier mais la ve­dette de la Coupe du monde 1938, ou en­core que les An­glais au­raient dû s’abs­te­nir en 1950, lors­qu’ils daignent en­fin par­ti­ci­per à la com­pé­ti­tion. Bref, une mine d’infos pour re­nou­ve­ler son stock de belles (et moins belles) his­toires du soir. Les Fa­bu­leuses His­toires de la Coupe du Monde, La Mar­ti­nière Jeu­nesse, 15 €. A par­tir de 9 ans. Pour ra­vir les pre­miers lec­teurs. Votre pe­tit vous imite, le nez dans

L’Equipe, à re­faire le match, mais peine à com­prendre les sub­ti­li­tés du com­men­taire spor­tif? Ten­dez-lui « Max fou de foot », une nou­velle sé­rie de pre­miers ro­mans à lire tout seul pu­bliée chez Bayard, idéale pour ter­mi­ner l’an­née de CP. Deux pre­miers tomes pa­raissent à l’oc­ca­sion de la Coupe du monde, Le Club de l’Etoile et Tous en­semble ! Dans la fa­mille de Max, la ma­man est fan de l’équipe de France, et le pa­pa pré­fé­re­rait qu’il fasse de la mu­sique, du des­sin ou du théâtre, parce que c’est « quand même plus in­té­res­sant que de cou­rir après un bal­lon, non ? » Max fi­ni­ra par ob­te­nir son sé­same : s’ins­crire au club de foot, où il va ap­prendre que, pour ga­gner, il faut jouer en­semble. « Max fou de foot », Bayard Jeu­nesse, 5,90 €. A par­tir de 6 ans.

Pour dé­cons­truire (un peu) les genres. Dans la sé­rie « Les Rois les Reines » d’Alex San­ders, je de­mande… Le Roi FootFoot. Ré­édi­té à pe­tit prix à l’oc­ca­sion de la Coupe du monde, ce livre em­mène les tout­pe­tits dans l’uni­vers du conte. Un uni­vers co­casse, joyeux et co­lo­ré, avec des jeux de mots qui ne lais­se­ront pas in­sen­sibles les pa­rents lec­teurs. Ain­si la reine PanPanCuCu, qui ré­pond aus­si au nom de Mo­nique, bap­tise-t-elle son équipe le Bayernde-Mo­nique. Car elle dé­cide d’or­ga­ni­ser un match des reines contre les rois, éner­vée que la fo­lie du foot­ball se soit em­pa­rée de tous. D’au­tant que les dames se pâment de­vant le cham­pion et dieu du Châ­teau GrandS­tade. Le foot, c’est un sport de gar­çons, mais aus­si de filles, dit en fi­li­grane le livre.

La sé­rie de ro­mans «Max fou de foot» s’adresse aux tout jeunes lec­teurs.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.