Un Mar­tigues new look ?

Mal­gré la dé­faite en Coupe, le club de Gia­bi­co­ni reste am­bi­tieux

20 Minutes (Marseille) - - Sports Marseille - Jean Saint-Marc

Bat­tu par plus pe­tit que lui, le Mar­tigues de Bap­tiste Gia­bi­co­ni conti­nue de rê­ver plus grand. Di­manche, pas de man­ne­quin en vue – le pré­sident n’as­siste pas à tous les matchs – et tout sauf un après-mi­di de ga­la : un match de Coupe de France ru­gueux, ven­teux, dis­pu­té sur un syn­thé­tique aus­si in­cer­tain que l’ar­bi­trage. Les Mar­té­gaux (Na­tio­nal 2) ne di­gèrent pas ce troi­sième pe­nal­ty, sif­flé pour Gémenos (Na­tio­nal 3), en pro­lon­ga­tion. Mais ils s’en re­met­tront, car « la Coupe de France n’était vrai­ment pas un ob­jec­tif », as­sure leur en­traî­neur Fa­rid Fou­za­ri. L’ob­jec­tif, fixé par Bap­tiste Gia­bi­co­ni, c’est d’at­teindre la Ligue 2 d’ici à 2022.

Les ul­tras de re­tour

Deux mon­tées en cinq ans, c’est « am­bi­tieux », sou­rit le dé­fen­seur Loïc Kouag­ba. « Mais ce n’est pas un pré­sident comme les autres. » Pour ses grands dé­buts dans le foot­ball, le man­ne­quin-chan­teur-dan­seur avec les stars a dé­ci­dé de tout chan­ger : 25 joueurs sont ar­ri­vés cet été. « L’adap­ta­tion a été dif­fi­cile, re­prend Kouag­ba. Mais on sait qu’on a les qua­li­tés in­di­vi­duelles ! » Mis à part ce pe­tit ac­croc en Coupe de France, ces qua­li­tés com­mencent à s’ex­pri­mer sur le ter­rain. Alors que l’an der­nier, le FCM lut­tait pour le main­tien, il joue au­jourd’hui les pre­miers rôles en Na­tio­nal 2 (6e de sa poule). Il faut dire que « ça joue beau­coup mieux que l’an der­nier », pa­role de sup­por­ter. A cin­quante ans pas­sés, Ber­trand a tout connu de l’his­toire tour­men­tée du FCM. La pre­mière di­vi­sion, dans les an­nées 1990, la deuxième, aus­si, et, sur­tout les ré­tro­gra­da­tions ad­mi­nis­tra­tives après la faillite. « Beau­coup de sup­por­ters avaient un peu lâ­ché l’af­faire », pour­suit Ju­lien, membre du groupe ul­tra « Ma­ri­ti­ma Su­pra ». Des Ul­tras sé­duits par leur man­ne­quin de pré­sident – « le pré­cé­dent nous avait dé­goû­tés du foot », ra­conte Pa­trick, le ca­po. Bap­tiste Gia­bi­co­ni, au contraire, les a ren­con­trés et les aide à or­ga­ni­ser les dé­pla­ce­ments. Ils étaient une de­mi-dou­zaine, di­manche, à chan­ter à Gémenos. « Tu ne veux pas la fer­mer, mi­not », ron­chon­naient même les lo­caux. Mais non, de­puis que leur club a re­trou­vé des cou­leurs les Mar­té­gaux ont re­trou­vé de la voix.

W

Mar­tigues a per­du (2-1) à Gémenos.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.