Une dé­lé­ga­tion nord-co­réenne ser­rée de très près

20 Minutes (Marseille) - - Sports - En Co­rée du Sud, Jean Saint-Marc

On a fait un drôle de cal­cul, quand on a croi­sé l’un des groupes de pom-pom girls nord-co­réennes, sa­me­di, à la pa­ti­noire de Gan­gneung. Il y a quinze sur­veillants pour vingt-cinq jeunes femmes. « Toute la dé­lé­ga­tion est sous haute sur­veillance, et c’est prin­ci­pa­le­ment en rai­son du risque de dé­fec­tion », es­time Chris­to­pher Green, cher­cheur au­près de l’ONG In­ter­na­tio­nal Cri­sis Group. Des dé­fec­tions qu’il es­time « pos­sibles, mais très peu probables ». Les ath­lètes, qui vivent au vil­lage olym­pique, ne res­tent ja­mais seuls. Ils ne cô­toient pas (ou qua­si­ment pas) ceux des autres dé­lé­ga­tions. Les pom-pom girls, elles, dorment à bord du fer­ry qui les a em­me­nées au Sud. Et là, ce n’est pas vrai­ment la teuf jus­qu’à 3 h du ma­tin. Au pro­gramme : sur­veillance et… au­to­sur­veillance. « Tous les membres de la dé­lé­ga­tion, pas seule­ment les lea­ders, se­raient pu­nis s’ils ne dé­non­çaient pas un com­por­te­ment sus­pect », as­sure à CNN, Han, un NordCo­réen qui a fui pour le Sud en 2006. Et si un ath­lète ve­nait à fuir, « sa fa­mille pour­rait avoir de gros sou­cis au Nord », as­sure Chris­to­pher Green. Qui pré­cise, im­mé­dia­te­ment, que « la plu­part des ath­lètes vivent de toute fa­çon très bien en Co­rée du Nord, la plu­part d’entre eux n’ont sans doute au­cune en­vie de fuir. » Même chose pour les pom-pom girls, choi­sies par le ré­gime par­mi les fa­milles les plus for­tu­nées et les plus fi­dèles au Par­ti. Peu nom­breuses dans l’his­toire, peu probables à Pyeong­chang… les dé­fec­tions pen­dant les JO se­raient tou­te­fois « un énorme grain de sable dans l’en­gre­nage du ré­chauf­fe­ment di­plo­ma­tique entre les deux Co­rées », mé­ta­pho­rise Chris­to­pher Green. Un « ca­ta­clysme di­plo­ma­tique », même, se­lon l’his­to­rienne Ju­liette Mo­rillot.

Les pom-pom girls au ho­ckey.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.