Quand l’art dé­fiait la cen­sure

20 Minutes (Montpellier) - - Week-end - F. R.

Alors que le fes­ti­val Loud & Proud met la culture queer à l’hon­neur à Pa­ris ce week-end, la Tate Bri­tain de Londres ac­cueille jus­qu’au 1er oc­tobre l’ex­po « Queer Bri­tish Art ». Celle-ci couvre la pé­riode al­lant de 1861 – an­née où la peine de mort pour so­do­mie a été abo­lie au Royaume-Uni – et 1967 – date à la­quelle les re­la­tions sexuelles entre hommes ont été en par­tie dé­pé­na­li­sées. Les oeuvres ré­par­ties té­moignent de la ma­nière dont les ar­tistes ten­taient d’évo­quer l’ho­mo­sexua­li­té en contour­nant la cen­sure, dé­fiaient les sté­réo­types liés au genre ou se jouaient de la pru­de­rie de l’ère vic­to­rienne. L’en­semble se dis­tingue par sa sa­gesse – rien de sul­fu­reux, même si cer­taines toiles ont été contro­ver­sées en leur temps –, mais on sa­lue le fait qu’une salle fasse dia­lo­guer Fran­cis Ba­con et Da­vid Ho­ck­ney.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.