Les re­trai­tés marchent contre Ma­cron

20 Minutes (Montpellier) - - ACTUALITÉ - Ni­co­las Raf­fin

Ce ne se­ra sû­re­ment pas leur der­nier round. Mer­cre­di, pour la qua­trième fois de­puis l’élec­tion d’Em­ma­nuel Ma­cron, les re­trai­tés sont des­cen­dus dans la rue. Ils ré­pon­daient à l’ap­pel de neuf or­ga­ni­sa­tions syn­di­cales très cri­tiques sur la po­li­tique du gou­ver­ne­ment vi­sant les se­niors. L’an­née der­nière, l’aug­men­ta­tion de la CSG – pour en­vi­ron 60% d’entre eux, soit 7,5 mil­lions de per­sonnes – était dé­jà très mal pas­sée. La faible re­va­lo­ri­sa­tion des pen­sions pré­vue en 2019 (0,3%, bien en des­sous de l’in­fla­tion) n’a pas cal­mé la co­lère.

« On en a as­sez que Ma­cron vienne se ser­vir dans nos poches, s’ex­clame Pierre dans le cor­tège pa­ri­sien. Qu’il ait le cou­rage de cher­cher l’ar­gent là où il est, chez les frau­deurs fis­caux.» Hé­lène ajoute : « Notre gé­né­ra­tion doit ai­der à la fois des pa­rents qui sont très âgés et qui n’ont pas les moyens de payer la mai­son de re­traite, mais aus­si des en­fants qui dé­marrent leur vie ac­tive et qui doivent se lo­ger dans des villes comme Pa­ris. Si, en plus, on s’at­taque à nos pen­sions...» L’exé­cu­tif n’a ja­mais ca­ché qu’il de­man­dait « un ef­fort » aux re­trai­tés. Pour contrer la grogne, des me­sures sont mises en avant : la re­va­lo­ri­sa­tion du mi­ni­mum vieillesse et l’exo­né­ra­tion de la hausse de la CSG pour 300000 per­sonnes sup­plé­men­taires. «C’est in­suf­fi­sant, es­time Co­lette, dé­lé­guée FSU. C’est la po­li­tique glo­bale du gou­ver­ne­ment qui est à re­voir. » Une dé­lé­ga­tion s’est d’ailleurs ren­due de­vant l’As­sem­blée afin de re­mettre une pé­ti­tion aux dé­pu­tés LREM. Ses 200 000 si­gna­taires ré­clament l’an­nu­la­tion de la hausse de la CSG et la re­va­lo­ri­sa­tion de toutes les pen­sions.

Les re­trai­tés ma­ni­fes­taient mer­cre­di.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.