Les za­distes n’ont pas (en­core) dit leur der­nier mot

Les af­fron­te­ments conti­nuent dans la ZAD. Les ex­pul­sés et leurs sou­tiens tentent de re­cons­truire

20 Minutes (Nantes) - - La Une - Fré­dé­ric Bre­non

La si­tua­tion reste confuse à No­treDame-des-Landes. Mal­gré la fin des ex­pul­sions, an­non­cées vendredi par la pré­fète de Loire-At­lan­tique, la ZAD a été agi­tée par de nou­veaux af­fron­te­ments ce week-end. D’un cô­té, les gen­darmes ont re­çu comme consigne de sé­cu­ri­ser le dé­blaie­ment des ca­banes dé­mo­lies, de per­mettre la libre cir­cu­la­tion sur les axes rou­tiers et d’em­pê­cher toute ré­ins­tal­la­tion. De l’autre, les za­distes, ren­for­cés par de nom­breux sou­tiens, ne l’en­tendent pas de cette oreille.

Ras­sem­ble­ment de sou­tien

Plu­sieurs bar­ri­cades vi­sant à frei­ner les dé­pla­ce­ments des forces de l’ordre ont été éri­gées sur la route dé­par­te­men­tale 81, im­pra­ti­cable de­puis une se­maine. Leur dé­man­tè­le­ment donne lieu à chaque fois à des heurts. Di­manche après-mi­di, pro­fi­tant d’un ras­sem­ble­ment de sou­tien dans la ZAD de plu­sieurs mil­liers de per­sonnes, les ma­ni­fes­tants ont ten­té de re­cons­truire des struc­tures en bois sur des par­celles ex­pul­sées. Les gen­darmes s’y sont op­po­sés, avec dif­fi­cul­té, et d’autres heurts ont écla­té. « On ne peut écra­ser notre dé­sir de col­lec­tif par la ter­reur et la des­truc­tion. La ZAD, même bles­sée, est tou­jours ma­gique », re­ven­dique un re­pré­sen­tant des za­distes. L’Acipa, prin­ci­pale as­so­cia­tion an­ti-aé­ro­port, ap­pelle tout le monde « au calme et à la re­prise du dia­logue » et de­mande à la pré­fec­ture de don­ner « plus de temps ». La pré­fète de­mande aux oc­cu­pants de la ZAD de dé­cla­rer avant le 23 avril un pro­jet agri­cole in­di­vi­duel à par­tir d’un for­mu­laire sim­pli­fié.

Les gen­darmes se sont op­po­sés aux ma­ni­fes­tants, di­manche dans la ZAD.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.