Ves­ta­ger fait trem­bler le Web

20 Minutes (Nice) - - Actualité - Laure Co­met­ti

Em­ma­nuel Ma­cron ren­contre ce jeu­di la Da­noise Mar­grethe Ves­ta­ger, com-

mis­saire eu­ro­péenne à la concur­rence. Poids lourd de l’exé­cu­tif de l’Union, celle que l’on sur­nomme « la Dame de fer de Bruxelles » reste peu connue en France. A 49 ans, cette fille de pas­teurs a une car­rière po­li­tique d’une tren­taine d’an­nées à son ac­tif. De­ve­nue mi­nistre de l’Edu­ca­tion et des Affaires ec­clé­sias­tiques du Da­ne­mark à 29 ans, elle prend la tête du parti so­cial-li­bé­ral da­nois (RV) neuf ans plus tard, puis est nom­mée mi­nistre de l’In­té­rieur et de l’Eco­no­mie à 43 ans. Son as­cen­sion po­li­tique a ins­pi­ré le per­son­nage prin­ci­pal de la sé­rie à suc­cès « Bor­gen » à son scé­na­riste, Adam Price. Son ca­rac­tère et ses com­bats ont, eux, ins­pi­ré les twit­tos qui ont créé un compte pa­ro­dique la re­pré­sen­tant sous les traits d’une reine vi­king en croi­sade contre la fraude et l’évasion fis­cale. « Opi­niâtre et dé­ter­mi­née », comme la dé­crit le com­mis­saire eu­ro­péen Pierre Mos­co­vi­ci, qui tra­vaille au même étage qu’elle à Bruxelles, Mar­grethe Ves­ta­ger est connue pour faire trem­bler les géants du Web. Elle est ef­fec­ti­ve­ment der­rière la de­mande faite à Apple de rem­bour­ser plus de 13 mil­liards d’eu­ros à l’Ir­lande, qui sou­met­tait l’en­tre­prise ca­li­for­nienne à un très faible taux d’im­po­si­tion sur les so­cié­tés. Elle a aus­si, entre autres, in­fli­gé une amende de 2,42 mil­liards d’eu­ros pour abus de po­si­tion do­mi­nante à Google (un re­cord pour l’UE). Un ta­bleau de chasse qui est loin d’être com­plet. Pa­role de vi­king.

Mar­grethe Ves­ta­ger est sur­nom­mée « la Dame de fer de Bruxelles ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.