« ‘‘Nou­velle Star’’ confirme que j’ai trou­vé ma voie »

L’An­ti­boise fait par­tie des douze fi­na­listes de « Nou­velle Star » sur M6

20 Minutes (Nice) - - Nice - Cannes - Pro­pos re­cueillis par Fa­bien Bi­nac­chi

Elle n’a que 17 ans mais Ofé sait dé­jà ce qu’elle veut. L’An­ti­boise, Ophé­lie Piche de son vrai nom, fait par­tie des douze fi­na­listes de « Nou­velle Star » 2017. Et elle es­père bien al­ler au bout des trois émis­sions en pu­blic pro­gram­mées dès ce mer­cre­di soir sur M6. Ar­tiste de la tête aux pieds – elle peint, écrit des poèmes et af­fec­tionne la pho­to­gra­phie (@ar­tis­tofe sur Ins­ta­gram) – la chan­teuse a sé­duit Ben­ja­min Biolay, Coeur de pi­rate et les autres ju­rés avec ses re­prises de « Hal­le­lu­jah » ou « Bang Bang ».

Vous êtes mise au chant très tôt...

Très, très tôt, même [rires]. Un jour à la ma­ter­nelle, je me suis mise à chan­ter très fort « It’s rai­ning men ». C’était un peu in­ha­bi­tuel pour une pe­tite fille, mais j’ai tou­jours été un pe­tit phé­no­mène. Puis, j’ai com­men­cé à ap­prendre le pia­no et à com­po­ser à l’âge de 13 ans.

Quelles sen­sa­tions avez-vous res­sen­ties face au pu­blic [la pre­mière des trois émis­sions a dé­jà été en­re­gis­trée] ?

Ça a été une grosse mon­tée d’adré­na­line et en même temps un mo­ment ma­gique et in­croyable. Je n’avais fait que des toutes pe­tites scènes dans des vil­lages, pour la Fête de la mu­sique par exemple. Là, me re­trou­ver face à 1000 per­sonnes, c’est comme si le temps s’était ar­rê­té.

Ne crai­gnez-vous pas d’être en­core un peu jeune pour vous lan­cer dans une car­rière mu­si­cale ?

Non, car je suis sûre d’avoir trou­vé ma voie. L’ex­pé­rience « Nou­velle Star » me l’a confir­mé. J’ai réus­si à prendre du re­cul sur moi-même. Je n’ai pas une su­per confiance en moi mais, dans la mu­sique, je me sens bien. C’est un peu une thé­ra­pie. Dès que ça va mal, je me plonge de­dans et tout re­part. Et puis, j’ai mon iden­ti­té vo­cale.

Com­ment ima­gi­nez-vous l’après « Nou­velle Star » ?

Je vais quand même pas­ser mon bac l’an­née pro­chaine [elle est en Ter­mi­nale ES]. Je suis consciente que les places sont chères. Mais j’ado­re­rais pou­voir vivre de la mu­sique. Avec mes com­po­si­tions et mes textes ou en col­la­bo­rant avec des ar­tistes. J’aime plein de styles dif­fé­rents. J’adore l’uni­vers de Ben­ja­min Biolay et si Daft Punk me pro­po­sait de po­ser ma voix sur un de leurs mor­ceaux, je ne di­rais pas non [rires].

La chan­teuse Ofé est âgée de 17 ans.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.