On at­tend en­core l’étin­celle Payet

20 Minutes (Nice) - - Sports - A Mar­seille, J. S.-M.

Ac­cu­sé Payet, le­vez-vous ! Son der­nier non-match à Mont­pel­lier, di-

manche, après une sor­tie in­té­res­sante à Metz, a ré­veillé les cri­tiques. Alors, avant le match de Ligue Eu­ro­pa, ce jeudi face à Salz­burg, était-ce vrai­ment une bonne idée de faire re­ve­nir Payet à la mai­son ?

« Gros coup de pompe »

« J’étais du­bi­ta­tif quand il a si­gné, et ce que je vois confirme mes ré­serves, ex­plique l’an­cien pré­sident de l’OM Ch­ris­tophe Bou­chet. Dans le foot, il faut prendre des risques. Les di­ri­geants en ont pris un énorme avec Payet. » Les chiffres, en ef­fet, donnent le ver­tige : un trans­fert à 30 mil­lions d’eu­ros, un sa­laire re­cord et un contrat qui court sur quatre ans et de­mi. Ça fait cher les cinq buts et les huit passes dé­ci­sives (en 28 matchs). Pas tant que ça, ré­torque l’éco­no­miste du sport Vincent Chau­del : « La di­rec­tion de­vait en­voyer un mes­sage au mer­ca­to, avec un créa­teur, un of­fen­sif, un in­ter­na­tio­nal. » Pour ceux qui ont cô­toyé Payet, comme Re­né De­genne, ex-di­ri­geant nan­tais qui a fait (re)ve­nir le Réu­nion­nais dans l’Hexa­gone, ce re­tour n’est pas for­cé­ment une mau­vaise idée. « Même s’il a un gros coup de pompe, il peut re­ve­nir. Son pro­blème, c’est qu’il a ten­dance à être non­cha­lant. » Ru­di Gar­cia, l’en­traî­neur de l’OM, le dé­fend : « Il a été bles­sé deux mois et de­mi. Il faut qu’il tra­vaille en­core pour re­trou­ver sa ca­pa­ci­té d’éli­mi­na­tion, mais il est sur la voie nor­male. » Et si Payet ne com­mence pas, ce jeudi, ce ne se­ra pas une sanc­tion : Gar­cia juge que son ca­pi­taine doit en­core souf­fler.

Payet est moins dé­ci­sif cette sai­son.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.