L’Eu­ro 2020, que vogue la ga­lère

20 Minutes (Nice) - - Sports -

Et les sup­por­ters dans tout ça ? Jeu­di, l’UEFA a ré­par­ti, par ti­rage au sort,

les villes qui or­ga­ni­se­ront, un peu par­tout sur le Vieux Con­tinent, l’Eu­ro 2020. Car, pour cé­lé­brer ses 60 ans, l’ins­tance eu­ro­péenne a eu la bonne idée d’or­ga­ni­ser la com­pé­ti­tion dans toute l’Eu­rope. Le ré­sul­tat est presque ri­sible : les équipes de la poule A joue­ront à Rome et Ba­kou (Azer­baïd­jan). Soit un pe­tit dé­pla­ce­ment de 4 000 km pour les plus fer­vents sup­por­ters qui vou­dront as­sis­ter à tous les matchs. Moins dé­pay­sant, les na­tions du groupe C évo­lue­ront à Am­ster­dam et Bu­ca­rest, deux villes dis­tantes de 2 000 km. Saint-Pe­ters­bourg et Co­pen­hague ac­cueille­ront le groupe B, Londres et Glas­gow le groupe D, Bil­bao et Du­blin le groupe E et Mu­nich et Bu­da­pest le groupe F. Le match d’ou­ver­ture de l’Eu­ro 2020 se dis­pu­te­ra au Stade Olym­pique de Rome. Par ailleurs, l’UEFA a dé­ci­dé de re­ti­rer à Bruxelles les quatre matchs de l’Eu­ro qui de­vaient s’y dé­rou­ler et les a re­pro­gram­més à Wem­bley, à Londres. En cause, l’in­ca­pa­ci­té des or­ga­ni­sa­teurs belges à ga­ran­tir que le stade en pro­jet se­rait li­vré à temps.

Le Stade Olym­pique de Rome.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.