L’ani­ma­tion ja­po­naise souffle ses 100 bou­gies par­mi ses mil­liers de fans fran­çais à Pa­ris

Japan Ex­po s’ouvre jeu­di en cé­lé­brant les 100 ans de l’ani­ma­tion ja­po­naise

20 Minutes (Paris) - - La Une - Vincent Ju­lé

En juin 1917, sor­tait Na­ma­ku­ra Ga­ta­na (lit­té­ra­le­ment, L’Epée émous­sée), le tout pre­mier film d’ani­ma­tion ja­po­naise, un court-mé­trage de quatre mi­nutes réa­li­sé par Ju­ni­chi Ko­chi. En 1999, nais­sait Japan Ex­po, qui n’avait pas en­core ce nom, mais réunis­sait dé­jà plus de 3 000 fans de man­gas et ani­més. Sans le pre­mier, le se­cond n’exis­te­rait pas. Et le pu­blic fran­çais n’au­rait pas eu « Gol­do­rak », « Dra­gon Ball Z », « Aki­ra » ou Your

Name, et ne se se­rait pas pas­sion­né pour la culture nip­ponne. Au­jourd’hui, ils sont près de 250 000 à se rendre au Parc des ex­po­si­tions de Ville­pinte chaque dé­but d’été. « L’ani­ma­tion est dans l’ADN de Japan Ex­po, et ce­la fait plu­sieurs an­nées que l’on pri­vi­lé­gie une ap­proche pa­tri­mo­niale, ex­plique l’un de ses fon­da­teurs, Tho­mas Sir­dey. Ce cen­te­naire était donc l’oc­ca­sion idéale pour cé­lé­brer ce lien entre la ja­pa­nime, le fes­ti­val et le pu­blic. » Au coeur de cet hom­mage, une grande ex­po­si­tion pré­sente 100 oeuvres em­blé­ma­tiques. L’équipe du fes­ti­val a sé­lec­tion­né 80 films, sé­ries et autres ani­més, mais pour les 20 der­niers, re­pré­sen­tant la pé­riode 2000-2017, elle a lais­sé le choix au pu­blic.

Du culte et de l’in­édit

Comme l’avoue Tho­mas Sir­dey, l’ex­po ne fait pas l’im­passe sur les évi­dences, de cer­tains des­sins ani­més du « Club Do­ro­thée » aux sé­ries cultes « Evan­ge­lion » et « Cow­boy Be­bop » en pas­sant par les films de Hayao Miya­za­ki, Sa­to­shi Kon (Per­fect Blue, Pa­pri­ka) ou Ma­mo­ru Ho­so­da (Les En­fants loups, Ame et Yu­ki). Une ma­nière de rap­pe­ler que la France est de­puis long­temps une terre d’ac­cueil de l’ani­ma­tion ja­po­naise. Pour ce cen­te­naire, Japan Ex­po a mis un point d’hon­neur à mettre en va­leur le tra­vail des ar­tistes et ar­ti­sans de la ja­pa­nime. Du 6 au 9 juillet, vous pour­rez ain­si ren­con­trer et en­tendre, lors de confé­rences, Ma­sao Ma­ruya­ma, qui a vé­cu les dé­buts de l’ani­ma­tion ja­po­naise aux cô­tés du maître Osa­mu Te­zu­ka, Ta­kuya Wa­da, ani­ma­teur sur « Cat’s Eye », « Ken le sur­vi­vant » ou « Pat­la­bor », Schi­chi­ro Ko­baya­shi, di­rec­teur ar­tis­tique de « Co­bra », « Le Col­lège fou fou fou » ou « Ré­mi sans fa­mille », ou en­core Ken­ji Ka­miya­ma, réa­li­sa­teur de la sé­rie « Ghost in the Shell: Stand Alone Com­plex » et de Hi­rune Hime, Rêves éveillés. Ce der­nier film sort le 12 juillet dans les salles, deux mois après Lou et l’île aux si­rènes – grand prix au der­nier Fes­ti­val d’An­ne­cy. L’ani­ma­tion ja­po­naise, plus fran­çaise que ja­mais !

Hi­rune Hime, Rêves éveillés sort le 12 juillet en France.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.