L’APL ac­ces­sion va dis­pa­raître l’an pro­chain

20 Minutes (Paris) - - Actualité - D. D.

Mau­vaise nou­velle pour les mé­nages les plus mo­destes. L’an pro­chain, ils ne pour­ront plus bé­né­fi­cier des APL ac­ces­sion, dis­po­si­tif qui leur per­met­tait, alors qu’ils ac­qué­raient une ré­si­dence prin­ci­pale, de conti­nuer à tou­cher des aides aux lo­ge­ments. L’ar­ticle 52 du pro­jet de loi de fi­nances 2018 pré­voit en ef­fet la sup­pres­sion de cette aide, « le gou­ver­ne­ment as­si­gnant un ob­jec­tif équi­valent à des ins­tru­ments de po­li­tique pu­blique plus ef­fi­cients », comme l’ont re­pé­ré nos confrères de L’Ex­press. Et de don­ner un exemple : un couple avec deux en­fants per­ce­vant des re­ve­nus nets de 20000 € par an, ache­tant un bien an­cien dans une grande mé­tro­pole si­tuée en zone ten­due avec un prêt d’ac­ces­sion so­ciale pour une men­sua­li­té de 600 €, pou­vait pré­tendre à 145 € d’APL par mois. Et ré­dui­sait sa men­sua­li­té à 455 € et son taux d’en­det­te­ment à 27 %. Sans l’APL, le couple de­vra rem­bour­ser 600 €, ce qui fe­ra­grim­per son taux d’en­det­te­ment à 36 %, ren­dant le pro­jet non fi­nan­çable.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.