La blague du pont qui s’écroule

20 Minutes (Paris) - - Actualité - Nao­mi Ma­cka­ko

Des images fil­mées dans le nord de la Chine font le tour du Web de­puis quelques jours. Alors qu’il tra­ver­sait la pas­se­relle des monts Tai­hang, à 1 180 m d’al­ti­tude, un guide a vu les dalles en verre se fis­su­rer sous ses pas. Il a ter­mi­né à quatre pattes, blot­ti contre le bord. Il s’agis­sait en fait d’une (mau­vaise) blague mise en scène par les ges­tion­naires de la pas­se­relle. Des pan­neaux-écrans illus­trant du verre bri­sé avaient été glis­sés entre les plaques trans­pa­rentes de la pla­te­forme, se­lon le site Ma­shable. Les concep­teurs de la su­per­che­rie ont pous­sé l’illu­sion jus­qu’aux ef­fets so­nores. Sur Wei­bo (le Twit­ter chi­nois), les in­ter­nautes ont blâ­mé la dan­ge­ro­si­té de ce genre de plai­san­te­rie pour les per­sonnes fra­giles du coeur. L’ad­mi­nis­tra­tion de la ré­gion de Tai­hang s’est ex­cu­sée, af­fir­mant que le guide était de mèche, mais compte gar­der cette nou­velle « at­trac­tion ».

Les dalles en verre de la pas­se­relle se sont fis­su­rées sous les pas d’un guide.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.