Ro­land-Gar­ros avec du pu­blic

20 Minutes (Paris) - - SPORTS - Ni­co­las Ca­mus

Ro­land-Gar­ros prend forme. Et avec du pu­blic. Le tour­noi du Grand Che­lem, qui au­ra lieu cette an­née du 21 sep­tembre au 11 oc­tobre en rai­son de la pandémie, pour­ra ac­cueillir « 50 à 60 % de sa jauge de spec­ta­teurs ha­bi­tuelle », a an­non­cé jeu­di le pré­sident de la Fé­dé­ra­tion fran­çaise de tennis (FFT), Ber­nard Giu­di­cel­li. Ce­la re­pré­sente en dé­but de quin­zaine en­vi­ron 20 000 spec­ta­teurs par jour dans l’en­ceinte de la porte d’Au­teuil, et près de 10 000 au mo­ment des fi­nales.

Masque obli­ga­toire sur le site

«Si la si­tua­tion s’amé­liore, on met­tra en vente plus de billets en sep­tembre, a pré­ci­sé Giu­di­cel­li. A l’in­verse, si elle se dé­té­riore, nous se­rons dans l’obli­ga­tion de ré­duire le nombre de billets et donc de pro­cé­der à des rem­bour­se­ments. » Concer­nant les prix, ils sont les mêmes que ceux pré­vus ini­tia­le­ment. Le billet le moins cher pour ac­cé­der aux courts an­nexes est tou­jours fixé à 20 €, ce­lui pour en­trer sur le Phi­lippe-Cha­trier à 50 €. Sur les trois courts prin­ci­paux, les spec­ta­teurs de­vront res­pec­ter un siège d’écart, sauf si l’on achète des places à plu­sieurs, dans une li­mite de quatre per­sonnes. Sur les courts an­nexes, la donne est plus simple : un siège sur deux se­ra condam­né, le pla­ce­ment étant libre sur ceux res­tant dis­po­nibles. A no­ter que le port du masque se­ra obli­ga­toire sur tout le site du tour­noi, mais seule­ment re­com­man­dé une fois as­sis en tri­bune. «On fait ap­pel à la res­pon­sa­bi­li­té de tous, a conclu JeanF­ran­çois Vi­lotte, le di­rec­teur gé­né­ral de la Fé­dé­ra­tion fran­çaise de tennis. Les règles peuvent chan­ger en cours de tour­noi si le pu­blic se com­porte mal. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.