Comment s’en­voyer en l’air à Co­pen­hague

20 Minutes (Rennes) - - La Page - Co­lette Du­puis

Il n’y a pas que le de­si­gn au Da­ne­mark, le fa­meux « hygge » ou l’art de vivre à la da­noise. Si ce der­nier fait to­ta­le­ment par­tie de Co­pen­hague, la ca­pi­tale a plus d’un tour sans sa poche. Comme les autres pays scan­di­naves, il y a évi­dem­ment une belle qua­li­té de vie dans cette ville où les ha­bi­tants prennent le temps. On s’y dé­place prin­ci­pa­le­ment à vé­lo, et on peut le lais­ser sans an­ti­vol dans la rue. On se pro­mène éga­le­ment à pied le long des ca­naux du quar­tier de Ny­havn où les mai­sons ty­piques aux cou­leurs pas­tel abritent de nom­breux ca­fés avec des ter­rasses chauf­fées. Entre une es­ca­pade shop­ping à Stro­get, la rue pié­tonne la plus longue d’Eu­rope, et une vi­site in­con­tour­nable dans le quar­tier de Ch­ris­tia­nia, on peut en­fin se ré­chauf­fer avec un ca­fé et ou se ra­fraî­chir avec des bières. 20 Mi­nutes y a fait un tour et vous livre ses quatre pré­fé­rences en emo­jis.

Voir une fois de près la très Pe­tite Si­rène

Sym­bole de la ville, la sta­tue en bronze re­pré­sente la pro­ta­go­niste du cé­lèbre conte épo­nyme de l’écri­vain Hans Ch­ris­tian An­der­sen. Sur le quai de Lan­ge­linje dans le port, c’est un bon dé­but pour com­men­cer la vi­site avec la fille la plus pho­to­gra­phiée du pays. On la doit évi­dem­ment au sculp­teur Ed­vard Erik­sen et à sa femme, Eline Erik­sen, qui ser­vit de mo­dèle pour la sculp­ture. Lan­ge­li­nie, 2100 Co­pen­hague. Ac­cès libre et gra­tuit.

Avoir la tête dans tous les sens au Ti­vo­li

Ou­vert en 1843, c’est l’un des plus vieux parcs d’at­trac­tions au monde et le parc sai­son­nier le plus vi­si­té. On y dé­couvre des ma­nèges vin­tage comme l’un des plus grands car­rou­sels. On peut éga­le­ment as­sis­ter à di­vers évé­ne­ments et des concerts. En somme, un lieu idéal pour les pe­tits et pour les grands, no­tam­ment à la pé­riode des fêtes de fin d’an­née. De 11 h à 23 h du di­manche au jeu­di et mi­nuit le ven­dre­di et le sa­me­di.

S’émer­veiller à la NY Carls­berg Glyp­to­tek

Aus­si im­pres­sion­nant par ses bâ­ti­ments et son jar­din in­té­rieur que par les oeuvres qu’il abrite, ce mu­sée a été consti­tué ini­tia­le­ment par Carl Ja­cob­sen, le fils du fon­da­teur de la bras­se­rie Carls­berg. On y dé­couvre des an­ti­qui­tés égyp­tiennes, grecques et ro­maines ain­si que des sculp­tures ro­man­tiques et des pein­tures im­pres­sion­nistes et po­stim­pres­sion­nistes. Dantes Plads, 1556 Co­pen­hague. Ou­vert du mar­di au di­manche de 11 h à 18 h.

Faire une bonne pause chez Price Bro­thers

Vous avez be­soin de faire un bon break entre les vi­sites ou le shop­ping ? Le res­tau­rant des frères Price n’at­tend que vous. En plus d’être do­té d’une jo­lie ter­rasse pour les beaux jours, ils pro­posent des bons pe­tits plats abor­dables à ajou­ter à des frites par­fai­te­ment cuites ou une sa­lade. Men­tion spé­ciale pour le car­pac­cio qui nous a ra­vis et le cadre agréable et ma­gni­fique. Br­dr. Price, Ro­sen­borg­gade 15, 1130 Co­pen­hague.

Le parc Ti­vo­li est l’un des plus vieux au monde, il a été créé en 1843.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.