Le gal­lé­co dans l’im­passe

La mon­naie lo­cale fait face à de grosses dif­fi­cul­tés fi­nan­cières

20 Minutes (Rennes) - - Grand Rennes - Jé­rôme Gicquel

ARennes, le gal­lé­co est en­core loin de sup­plan­ter l’eu­ro. Lan­cée en 2013 en Ille-et-Vi­laine, cette mon­naie lo­cale a du mal à s’im­po­ser dans le por­te­feuille des consom­ma­teurs. « En un an, on a eu à peine une di­zaine de paie­ments », in­dique un li­braire du centre-ville. A la Bio­coop Sca­ra­bée de la rue Vas­se­lot, le gal­lé­co trouve un peu plus d’adeptes, à rai­son d’une di­zaine de paie­ments chaque se­maine. Au to­tal, ce sont près de 70000 gal­lé­cos qui cir­culent ac­tuel­le­ment dans 250 com­merces de Rennes et de Re­don, et 1 700 per­sonnes qui ont adhé­ré à la mon­naie de­puis sa créa­tion.

A quand le nu­mé­rique ?

« Les mon­naies lo­cales se dé­ve­loppent un peu par­tout en France, même si ce­la met du temps à prendre », as­sure Em­ma­nuelle Rous­set, vice-pré­si­dente du Con­seil dé­par­te­men­tal char­gée de l’éco­no­mie so­ciale et so­li­daire. L’adop­tion de la loi NOTRe en 2015 a pour­tant bien as­som­bri l’ave­nir du gal­lé­co. « Le dé­par­te­ment était qua­si­ment notre fi­nan­ceur unique. De­puis qu’il n’a plus com­pé­tence sur le dé­ve­lop­pe­ment éco­no­mique, nous connais­sons de grosses dif­fi­cul­tés fi­nan­cières », sou­ligne Ma­non Le­meux, co-pré­si­dente de l’as­so­cia­tion Gal­lé­co, qui a été

contrainte de li­cen­cier les deux sa­la­riés qui tra­vaillaient à plein-temps. « La mon­naie existe et fonc­tionne, mais nous n’avons clai­re­ment plus les moyens par rap­port à l’am­bi­tion ini­tiale », dé­plore Ma­non Le­meux. Pour élar­gir son usage, le gal­lé­co de­vait éga­le­ment être do­té d’une ver­sion nu­mé­rique en 2017. Un pro­jet qui n’a tou­jours pas vu le jour. « C’est plus com­pli­qué tech­ni­que­ment que ce qu’on avait ima­gi­né », in­dique Em­ma­nuelle Rous­set. Fragilisé, le gal­lé­co cherche à se rap­pro­cher des autres mon­naies lo­cales bre­tonnes et de la SoNantes pour mettre en place un ou­til com­mun. « Le pro­jet reste d’ac­tua­li­té, mais le nu­mé­rique coûte cher. C’est d’au­tant plus com­pli­qué quand on est pri­vé de sub­ven­tions », as­sure Ma­non Le­meux.

Le paie­ment en gal­lé­cos est ac­cep­té dans 250 com­merces.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.