Pa­ris perd à Mu­nich (3-1) mais s’as­sure la pre­mière place

Le PSG, bat­tu par le Bayern (3-1), reste pre­mier

20 Minutes (Rennes) - - Grand Rennes - A Mu­nich, William Pe­rei­ra

Dé­ce­vant. Pas nul. Sim­ple­ment dé­ce­vant. Le PSG a échoué dans sa quête du car­ton plein en phase de groupe de Ligue des cham­pions, en s’in­cli­nant sur la pe­louse du Bayern Mu­nich mar­di soir (3-1). Et a per­du l’oc­ca­sion d’en­voyer un mes­sage à l’Eu­rope, en

Pa­ris a per­du la ba­taille pour la terre du mi­lieu.

On ne sait pas si, comme la SNCF, le PSG a été vic­time d’un bug in­for­ma­tique, mais le fait est que le mi­lieu Ver­rat­ti-Drax­ler-Ra­biot fonc­tion­nait aus­si bien que les trains de la gare Mont­par­nasse di­manche. En re­tard sur tous les bal­lons, pas as­sez mo­biles, bous­cu­lés phy­si­que­ment, les trois du mi­lieu ont été in­ca­pables d’as­su­rer la connexion entre la dé­fense et l’at­taque. Men­tion spé­ciale pour Drax­ler qui a tra­ver­sé le match comme un fan­tôme. Le Pa­ri­sien a été trans­pa­rent pen­dant 45 min, au contraire de To­lis­so, qui a mon­tré à Ra­biot com­ment te­nir l’entre-jeu. Et il a mar­qué, à deux re­prises. Des­champs l’a sans doute vu. n’ob­te­nant pas un bon ré­sul­tat dans l’un des stades les plus dif­fi­ciles du conti­nent. Bat­tu dans les duels der­rière et guère ins­pi­ré de­vant, à l’ex­cep­tion d’un Ky­lian Mbap­pé dé­si­reux de bien faire, Pa­ris a ré­col­té ce qu’il mé­ri­tait et a per­mis au Bayern de se

Contrai­re­ment à la dé­route au Camp Nou, le PSG a sau­vé la face.

Au re­tour du ves­tiaire, à 2-0 pour les Ba­va­rois, les hommes d’Unai Eme­ry étaient sur les stan­dards de la re­mon­ta­da du Camp Nou. Et, au mo­ment où on les voyait fé­briles, très bas sur la pe­louse, Ky­lian Mbap­pé a dé­ci­dé d’imi­ter Co­co To­lis­so en mar­quant d’un coup de casque (50e), ce qui a eu le mé­rite d’ap­por­ter plus de sé­ré­ni­té au PSG pen­dant dix mi­nutes. L’at­ta­quant fran­çais au­rait dû of­frir la balle du 2-2 à Ca­va­ni quelques ins­tants plus tard, s’il n’avait pas op­té pour un cro­chet aus­si gour­mand qu’in­utile. Comme contre Stras­bourg et Mo­na­co, Pa­ris a pê­ché dans la fi­ni­tion. ras­su­rer avec un match-ré­fé­rence. Mais au bout du compte, Unai Eme­ry quitte l’Al­le­magne en ayant as­su­ré l’es­sen­tiel : les Pa­ri­siens ter­minent pre­miers du groupe B et se­ront têtes de sé­rie lors du ti­rage des hui­tièmes de fi­nale. C’est dé­jà ça.

Fran­çais au top, les Bré­si­liens moins.

Co­ren­tin To­lis­so a rayon­né dans une équipe où ses com­pa­triotes Co­man et Ri­bé­ry ont (bien) dé­mar­ré. De re­tour de bles­sure, le Kai­ser a rem­por­té son duel de vieux face à Alves avant de sor­tir (66e), tan­dis que Co­man a dé­gus­té Kur­za­wa et sa coupe de che­veux im­pro­bable. Pour les Bré­si­liens, la soi­rée a été plus dure. Thia­go Sil­va est sor­ti sur bles­sure (74e), après s’être mon­tré in­ca­pable de te­nir fer­me­ment sa dé­fense dans un match à en­jeu. Quant à Ney­mar, à part une ou deux per­cées, il sem­ble­rait qu’il ne di­gère pas le froid. Pa­ris n’a plus qu’à es­pé­rer qu’il fasse 15 °C pour les 8es de fi­nale.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.