«Gou­rou de la rous­si­tude»

Pas­cal Sa­cleux or­ga­nise un fes­ti­val de roux le 25 août à Or­gères

20 Minutes (Rennes) - - Grand Rennes - Jé­rôme Gic­quel

Un fes­ti­val pour les roux avec des mu­si­ciens roux à l’af­fiche. Le 25 août, la com­mune d’Or­gères au sud de Rennes se­ra la ca­pi­tale de la « rous­si­tude » avec un grand ras­sem­ble­ment de roux, comme il en existe dé­jà en Ir­lande ou en Ecosse. C’est à Pas­cal Sa­cleux que l’on doit l’idée de ce fes­ti­val. En quelques mois, ce pho­to­graphe est de­ve­nu le porte-éten­dard de la cause des roux grâce à des por­traits de ses sem­blables ex­po­sés au prin­temps à l’aé­ro­port de Rennes. D’abord es­thé­tique, son pro­jet a vite pris une di­men­sion so­ciale. Car entre les mo­que­ries et les in­sultes, il ne fait pas bon être roux en France en 2017. « C’est une forme de ra­cisme qui per­dure de­puis des siècles », sou­ligne Pas­cal Sa­cleux.

Ed Shee­ran à l’af­fiche ?

De­puis la ren­trée, le pho­to­graphe a conti­nué à sillon­ner la Bre­tagne pour ti­rer le por­trait d’autres roux. « Je ne pen­sais pas que ce­la al­lait at­ti­rer du monde. Pour la pre­mière à Ca­rhaix en sep­tembre, 70 per­sonnes sont sor­ties de leur ta­nière », sou­rit-il. Un mois plus tard, ils étaient plus de 120 à Quim­per et 130 le week-end der­nier à Vannes. « Les gens sont contents de se re­trou­ver. Au moins, on ne les re­garde pas comme des bêtes cu­rieuses pour une fois », in­dique le pho­to­graphe, qui a ti­ré le por­trait de 527 roux dans la ré­gion de­puis un an et de­mi. Vé­ri­table « gou­rou de la rous­si­tude » se­lon ses amis, Pas­cal Sa­cleux voit en­core plus grand avec son pro­jet de fes­ti­val. A neuf mois de sa te­nue, il ré­flé­chit dé­jà aux ar­tistes qui se­ront pro­gram­més. « J’ai en­voyé une in­vi­ta­tion à Ed Shee­ran sur son Fa­ce­book, j’at­tends tou­jours son re­tour ! »

Le pho­to­graphe a sillon­né la Bre­tagne en quête de mo­dèles roux.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.