Le gou­ver­ne­ment va re­gar­der à la dé­pense pu­blique

L’exé­cu­tif doit trou­ver où il pour­ra éco­no­mi­ser 42 mil­liards

20 Minutes (Rennes) - - La Une - Ni­co­las Raf­fin

Il ne s’agit que d’une « réunion in­terne », ex­pliquent les équipes d’Edouard Phi­lippe. Mais le thème du ren­dez-vous de ce mer­cre­di entre le Pre­mier mi­nistre et les membres de son gou­ver­ne­ment est tout sauf ano­din. Au me­nu? Une dis­cus­sion sur le «ca­drage bud­gé­taire», pour pré­pa­rer le bud­get de l’an­née pro­chaine. Avec un su­jet ex­plo­sif : la ré­duc­tion de la dé­pense pu­blique (qui re­groupe les dé­penses de l’Etat, de la Sé­cu­ri­té so­ciale, et des col­lec­ti­vi­tés ter­ri­to­riales) dans les pro­chaines an­nées.

Les mi­nistres im­pli­qués

L’exé­cu­tif a pro­mis de sta­bi­li­ser cette dé­pense en vo­lume (c’est-à-dire hors in­fla­tion) à la fin du quin­quen­nat. Un tel ef­fort se­rait qua­si­ment in­édit : à l’ex­cep­tion de l’an­née 2011, qui mar­quait la fin du plan de re­lance de Ni­co­las Sar­ko­zy, la dé­pense pu­blique a tou­jours pro­gres­sé d’an­née en an­née de­puis… les an­nées 1970. Pour te­nir son en­ga­ge­ment, Em­ma­nuel Ma­cron va donc de­voir cou­per si­gni­fi­ca­ti­ve­ment dans les dé­penses. Un rap­port de la com­mis­sion des Fi­nances du Sé­nat es­time ain­si qu’il fau­dra réa­li­ser 42 mil­liards d’eu­ros d’éco­no­mies d’ici à 2020. Le gou­ver­ne­ment at­tend beau­coup des conclu­sions du « co­mi­té ac­tion pu­blique 2022 » (CAP22), qui de­vraient être pu­bliées d’ici dé­but juin. Il consti­tue « une trans­for­ma­tion de la fa­çon dont on [l’Etat] fonc­tionne», af­firme un proche du mi­nistre de l’Ac­tion et des Comptes pu­blics. Cette trans­for­ma­tion passe aus­si par une res­pon­sa­bi­li­sa­tion des mi­nistres. De­puis le dé­but de l’an­née, chaque ti­tu­laire d’un por­te­feuille doit pré­sen­ter ses idées de ré­forme en Conseil des mi­nistres. Mais, après tout ce brains­tor­ming gou­ver­ne­men­tal, il fau­dra tran­cher. Où se­ront réa­li­sées les éco­no­mies ? Dans la san­té ? Le lo­ge­ment ? Les pres­ta­tions so­ciales ? L’exé­cu­tif avance avec pru­dence. Si 80 % des Fran­çais sont pour une «ré­duc­tion de la dé­pense pu­blique » se­lon un son­dage Elabe-Les Echos, «il n’existe (…) au­cun consen­sus sur les sec­teurs où cette dé­pense de­vrait être ré­duite». Un « sé­mi­naire » pour faire le point sur les ré­formes est pré­vu le 30 mai.

Le gou­ver­ne­ment tient une pre­mière réunion sur la ques­tion ce mer­cre­di.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.