Le vé­lo au rayon tech­nique

20 Minutes (Strasbourg) - - GRAND STRASBOURG - Alexia Ighir­ri

Il y avait eu l’ex­pé­ri­men­ta­tion des amendes mi­no­rées pour les cy­clistes. La pre­mière ville cy­clable de France se­ra-t-elle alors ten­tée par celle de la mise en place d’un contrôle tech­nique obli­ga­toire pour vé­lo ? « On n’est pas dans cette dé­marche », ré­pond Jean-Bap­tiste Ger­net, ad­joint au maire char­gé des mo­bi­li­tés al­ter­na­tives. L’élu pré­fère in­sis­ter sur le fait de s’as­su­rer « que le vé­lo ait tous les équi­pe­ments obli­ga­toires au mo­ment de la vente » (lire l’en­ca­dré) et que soit « me­née une phase d’in­for­ma­tion au pu­blic, et ré­pres­sive si né­ces­saire ».

Dé­jà 5000 contrôles par an

Fa­bien Masson, di­rec­teur de Ca­dr67, est sur la même lon­gueur d’onde. « Avant de rendre le contrôle tech­nique obli­ga­toire, il faut que tout vé­lo soit ven­du dans un état cor­rect. » Il pour­suit tou­te­fois : « Il se­rait peu­têtre bien­ve­nu d’avoir de temps en temps un contrôle tech­nique, sans ré­pres­sion. » Son as­so­cia­tion en réa­lise dé­jà 5 000 par an dans les écoles, dans les lo­caux de l’as­so­cia­tion ou sur le do­maine pu­blic au­près de vo­lon­taires. « On avise sur l’état du vé­lo. Et on en met en­vi­ron 10 % de vé­los de cô­té, chiffre Fa­bien Masson. Parce qu’avec un ou deux freins en moins, avec une di­rec­tion cas­sée, ils sont dan­ge­reux. » Jeu­di, sur la piste cy­clable du quai des Alpes, la po­lice et la ville de Stras­bourg ont me­né, avec Ca­dr67, une opé­ra­tion de pré­ven­tion. Le but ? Sen­si­bi­li­ser les cy­clistes, leur ex­pli­quer l’im­por­tance de l’en­tre­tien et du contrôle ré­gu­lier des bi­cy­clettes. Ma­rine et Maxime ont été in­vi­tés à s’y ar­rê­ter par les forces de l’ordre. Alors, qu’est-ce qui cloche sur leur bi­clou ? « Beau­coup de choses », sou­rit Maxime. Ma­rine en­chaîne : « J’ai la selle dé­vis­sée. » « C’est im­pé­ra­tif parce que si on perd la sta­bi­li­té, on risque un ac­ci­dent », lui rap­pelle un po­li­cier. D’au­tant que « sur dix ac­ci­dents, le cy­cliste est res­pon­sable de son propre ac­ci­dent dans cinq ou six cas en moyenne », ana­lyse Ni­co­las Rinck, capitaine de po­lice res­pon­sable des uni­tés de cir­cu­la­tion et de sé­cu­ri­té rou­tière.

Jeu­di, une opé­ra­tion de contrôle tech­nique a été me­née quai des Alpes.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.