La mort aux trousses sans fin

« Hap­py Bir­th­dead » montre que le ci­né­ma d’épou­vante peut être in­ven­tif et amu­sant

20 Minutes (Strasbourg) - - CINÉMA - Ca­ro­line Vié

Pre­nez l’in­trigue d’Un jour sans fin, grand suc­cès de la co­mé­die amé­ri­caine où Bill Mur­ray re­vit in­las­sa­ble­ment la même jour­née. Ajou­tez des in­gré­dients de sla­shers comme Scream ou Ven­dre­di 13. Se­couez… Vous ob­tien­drez un triomphe au box-of­fice amé­ri­cain. Cette re­cette mi­racle fait la réus­site de l’amu­sant Hap­py Bir­th­dead de Chris­to­pher Lan­don, pro­duit par Ja­son Blum.

Hu­mour et an­goisse

« Le se­cret du suc­cès des pro­duc­tions Blum est de faire ap­pel à des réa­li­sa­teurs ama­teurs de ci­né­ma d’hor­reur, qui ont en­vie de s’amu­ser avec les codes du genre », ex­plique le réa­li­sa­teur à 20 Mi­nutes. Chaque soir, une étu­diante, jouée par Jes­si­ca Rothe, tombe sous les coups d’un tueur mas­qué avant de se ré­veiller le ma­tin dans son lit, prête à re­com­men­cer la même jour­née. « Le sus­pense est double, pré­cise Chris­to­pher La­don. Sa­voir comment elle va mou­rir, mais aus­si comment elle va ar­rê­ter cette ré­pé­ti­tion in­fer­nale. » L’in­ven­ti­vi­té est le maître mot d’un film qui joue da­van­tage sur les as­tuces du scé­na­rio que sur l’hé­mo­glo­bine. « Ce genre de films est ap­pré­cié par un pu­blic jeune, in­siste Lan­don. C’était une bonne oc­ca­sion de lui mon­trer que toutes les ac­tions sont por­teuses de consé­quences. » Le har­cè­le­ment et l’ho­mo­pho­bie sont no­tam­ment poin­tés par la lame du tueur au masque de bé­bé psy­cho­pathe, dont la seule ap­pa­ri­tion fait pas­ser des fris­sons dans le dos. « Un film d’hor­reur peut être in­tel­ligent ! Il peut aus­si dé­li­vrer un mes­sage de to­lé­rance sans tom­ber dans le prê­chi-prê­cha », mar­tèle le réa­li­sa­teur. L’his­toire, dia­bo­lique, lui donne rai­son. Elle happe le spec­ta­teur dans une spi­rale ma­cabre où l’hu­mour et l’an­goisse font bon mé­nage.

##JEL#153-264-http://bit.ly/2zHppYD##JEL# L’étu­diante jouée par Jes­si­ca Rothe re­vit sans cesse une jour­née ma­cabre.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.