Quelle sé­cu­ri­té à la ca­thé­drale ?

Faits di­vers Un homme s’est tué sa­medi en sau­tant, pro­ba­ble­ment, de la fa­çade de l’édi­fice

20 Minutes (Strasbourg) - - GRAND STRASBOURG - Alexia Ighir­ri

Un qua­dra­gé­naire s’est tué dans la nuit de ven­dre­di à sa­medi à Stras­bourg. Son corps sans vie a été re­trou­vé par des pas­sants au pied de la ca­thé­drale. Tout lais­sait à pen­ser à un sui­cide, une lettre ayant no­tam­ment été re­trou­vée à son do­mi­cile. La thèse s’est confir­mée de­puis, se­lon la po­lice, mais l’en­quête doit en­core éta­blir l’en­droit de­puis le­quel l’homme a sau­té. Après le drame, les ser­vices de la ville ont vé­ri­fié tout le cir­cuit condui­sant à la pla­te­forme de la ca­thé­drale et ses me­sures de sé­cu­ri­té. « Il n’y a pas de signe d’ef­frac­tion. L’en­trée du cir­cuit est fer­mée, un grillage a été mis en place à la sor­tie de ce­lui-ci en 2016, le monte-charge n’est pas ac­ces­sible de­puis l’ex­té­rieur, liste Alain Fon­ta­nel, pre­mier ad­joint au maire char­gé du pa­tri­moine, pré­ci­sant qu’il n’y a pas eu de sui­cide de­puis la pla­te­forme et la mise en place, en 2001, de câbles vi­sant jus­te­ment à évi­ter ces drames. A moins qu’il soit en­tré pen­dant les heures de vi­site et qu’il s’y soit ca­ché… Même s’il y a des contrôles. Il a pu mon­ter à mains nues aus­si. » « La ca­thé­drale est suf­fi­sam­ment ou­vra­gée et tra­vaillée pour que l’on puisse la grim­per », re­con­naît Ro­muald Sch­nell, tech­ni­cien des ser­vices cultu­rels et des bâ­ti­ments de France, char­gé de la sé­cu­ri­té et de l’en­tre­tien de la ca­thé­drale (Drac Grand-Est). Y a-t-il moyen d’aug­men­ter les dis­po­si­tifs de sé­cu­ri­té sur l’édi­fice pour em­pê­cher les ten­ta­tives de sui­cide ? « On peut dif­fi­ci­le­ment faire plus, ré­pond-il. A part créer un fos­sé ou une clô­ture avec du bar­be­lé pour em­pê­cher l’ac­cès au pied de la ca­thé­drale… Ça reste une église dans une ville ! » Des pa­lis­sades en bois lisses et hautes de 4 m pour évi­ter de mon­ter sur l’écha­fau­dage et un or­ga­ni­gramme de clés élec­tro­niques pour tra­cer les al­lées et ve­nues sont au­jourd’hui en place. A la col­lec­ti­vi­té, « on at­tend les conclu­sions de l’en­quête, et en fonc­tion, on pren­dra les dis­po­si­tions né­ces­saires », dixit Alain Fon­ta­nel, souf­flant qu’entre les contraintes de sé­cu­ri­sa­tion liées au mar­ché de Noël et les dif­fé­rentes me­sures prises par le pas­sé sur le cir­cuit et l’ac­cès à la pla­te­forme, beau­coup de choses sont dé­jà en place.

« A part créer un fos­sé ou une clô­ture avec du bar­be­lé... » Ro­muald Sch­nell, char­gé de la sé­cu­ri­té de l’édi­fice

Il y a dé­jà des me­sures qui em­pêchent l’ac­cès à l’édi­fice re­li­gieux.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.