Ha­kan Ya­kin au PSG, il n’y avait plus qu’à...

Le trans­fert ra­té de Ya­kin au PSG en 2003

20 Minutes (Toulouse) - - GRAND TOULOUSE - Ro­main Ba­heux

On vous parle d’un temps que les moins de 20 ans ne peuvent (pas trop) connaître. L’époque où Va­hid Ha­lil­hod­zic me­nait les en­traî­ne­ments du PSG à la ba­guette. Celle où Ro­nal­din­ho était la fi­gure de proue d’un club qui était loin du stan­ding qu’il a au­jourd’hui. Quand, en 2003, le Bré­si­lien quitte la ca­pi­tale fran­çaise pour re­joindre le Bar­ça, moyen­nant 30 mil­lions d’euros, les di­ri­geants re­crutent le mi­lieu of­fen­sif du FC Bâle, Ha­kan Ya­kin. Le dé­but des problèmes.

Fi­nal aux prud’hommes

Car le Suisse n’a ja­mais joué avec le maillot pa­ri­sien sur le dos. Ha­kan Ya­kin, c’est une his­toire ro­cam­bo­lesque, mê­lant gros sous et mé­de­cine. Le 1er août, lors de la confé­rence de presse or­ga­ni­sée pour pré­sen­ter le joueur, Ha­lil­hod­zic se per­met même de cri­ti­quer sa nou­velle re­crue, en met­tant en avant son em­bon­point. « Son ni­veau phy­sique était très éloi­gné d’un pro, es­time Bru­no Ba­ron­chel­li, alors ad­joint du Bos­nien. Mais quand on l’in­ter­ro­geait, il était ex­trê­me­ment se­rein sur sa ca­pa­ci­té à re­ve­nir au ni­veau. » Ra­pi­de­ment, le staff pa­ri­sien voit que les sou­cis phy­siques du Suisse ne sont pas liés qu’à un été trop ca­lo­rique et lui dé­tecte une pu­bal­gie. Dans le même temps, le joueur, qui a consul­té son mé­de­cin per­son­nel, part se faire opé­rer, chez lui, d’une her­nie in­gui­nale, mal­gré le désac­cord du PSG. Ul­cé­ré, le club ré­agit dans la fou­lée : le 19 août, le pré­sident du club, Fran­cis Graille, pu­blie un com­mu­ni­qué où il an­nonce le ren­voi du mi­lieu de ter­rain. « Je l’ai vu à peine une heure, et il est par­ti chez le ki­né. Je crois que per­sonne n’a un sou­ve­nir pré­cis de lui », ra­conte Jé­rôme Alon­zo, gar­dien du PSG en 2003. L’his­toire entre Pa­ris et Ya­kin se ter­mine fi­na­le­ment aux prud’hommes, où le joueur de­mande une com­pen­sa­tion fi­nan­cière de 1,6 mil­lion d’euros. L’in­ter­na­tio­nal suisse n’ob­tient pas gain de cause et conti­nue sa car­rière pen­dant une di­zaine d’an­nées, loin de Pa­ris. Au­jourd’hui, il en­traîne des jeunes dans son pays, au FC Saint-Gall.

En 2003, Ha­kan Ya­kin et le PSG vivent une éphé­mère his­toire d’amour.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.