France 2 se penche sur le har­cè­le­ment sexuel au tra­vail

« Har­ce­lée » est dif­fu­sé ce mer­cre­di

20 Minutes (Toulouse) - - GRAND TOULOUSE - Ben­ja­min Cha­pon

Dans le té­lé­film « Har­ce­lée », dif­fu­sé mer­cre­di à 20 h 55 sur France 2 dans le cadre d’une soi­rée spé­ciale sur le har­cè­le­ment sexuel au tra­vail*, dont 20 Mi­nutes est par­te­naire, Armelle Deutsch in­carne Ka­rine. Après plu­sieurs an­nées à s’oc­cu­per de ses en­fants, cette sym­pa­thique ma­man es­saie de retrouver un em­ploi. De son cô­té, Thi­bault de Mon­ta­lem­bert joue un chef d’en­tre­prise af­fable de prime abord. Père de l’amie de la fille de Ka­rine, il lui pro­pose un em­ploi dans son en­tre­prise. Le dé­but d’une des­cente aux en­fers pour Ka­rine qui, peu à peu, va dé­cou­vrir que son bien­fai­teur est un har­ce­leur de com­pé­ti­tion.

Une mé­ca­nique im­pla­cable

« Je me suis beau­coup do­cu­men­tée pour construire ce per­son­nage, ex­plique Armelle Deutsch. J’ai lu énor­mé­ment de té­moi­gnages de femmes vic­times, comme Les Heures sou­ter­raines de Del­phine de Vi­gan. » L’ac­trice confesse qu’elle n’est pas sor­tie in­demne de ce rôle de femme bri­sée par un har­ce­leur qui fi­nit par contrô­ler sa vie : « Quand on tra­vaille ce genre de per­son­nage, le su­jet des vio­lences faites aux femmes prend tout à coup une am­pleur sur le plan in­time. Je n’ai par­lé que de ça pen­dant trois mois. » Thi­bault de Mon­ta­lem­bert a été pas­sion­né par le scé­na­rio : « Ce qui est in­té­res­sant, c’est le pro­ces­sus. La mé­thode de har­cè­le­ment est in­si­dieuse. » Armelle Deutsch a res­sen­ti comme un dé­fi le de­voir d’in­car­ner ce per­son­nage qui évo­lue énor­mé­ment au cours du film : « Ka­rine est in­tel­li­gente, elle est sen­sible, elle com­prend vite les choses. Pour­tant, elle se laisse pié­ger. Avec le re­cul, on com­prend qu’elle était fra­gile à ce mo­ment-là. Le per­son­nage de Thi­bault est un chasseur, il a un ins­tinct pour choi­sir sa proie! » In­car­ner ce chasseur a été un plai­sir d’ac­teur pour Thi­bault de Mon­ta­lem­bert : « Mon per­son­nage est vite pré­sen­té comme trop sym­pa­thique pour être hon­nête, mais il n’est pas mo­no­li­thique. Il est chan­geant, in­tri­gant, sé­dui­sant. On peut, d’une cer­taine ma­nière, s’identifier à lui parce qu’on a tous en nous, avec des do­sages dif­fé­rents, des sen­ti­ments comme la co­lère, la ja­lou­sie, le dé­sir. »

* La soi­rée se pour­sui­vra avec la dif­fu­sion du do­cu­men­taire « Har­cè­le­ment sexuel au tra­vail, l’af­faire de tous » et d’un dé­bat.

Armelle Deutsch in­carne Ka­rine, prise au piège, dans la fic­tion de France 2.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.