Spé­ci­fi­ci­tés py­ré­néennes

20 Minutes (Toulouse) - - GRAND TOULOUSE - In­fos sur : sites-tou­ris­tiques-ariege. fr - 35€.

Après deux vi­sites tests réa­li­sées il y a quelques an­nées, les ges­tion­naires de ce site pré­his­to­riques ont dé­ci­dé d’ou­vrir une fois par mois les par­ties interdites à la vi­site. Elles se trouvent après le « sa­lon noir », ce lieu si­tué à plus de 700 m de l’en­trée et ac­ces­sible aux vi­si­teurs dans le noir, gui­dés uni­que­ment par les lu­mières des lampes torches. Le bes­tiaire lais­sé par nos an­cêtres du Pa­léo­li­thique re­pré­sente une cen­taine de fi­gures, par­mi les­quelles des cerfs ou des che­vaux. Les ga­le­ries qui pro­longent la vi­site mènent jus­qu’au Lac Ter­mi­nal, près de 1,5 km après l’en­trée. « Ce que l’on y voit vient com­plé­ter la spé­ci­fi­ci­té py­ré­néenne, il y a des gra­vures au sol qui n’existent que dans les Py­ré­nées », in­dique Cé­cile Sar­rail des Sites Tou­ris­tiques Ariège, l’agence de dé­ve­lop­pe­ment qui gère la grotte de Niaux. Dans cette ex­tré­mi­té de la grotte, on trouve par exemple une patte d’ours des­si­née ou un sau­mon gra­vé sur le sol et d’énig­ma­tiques signes bar­be­lés. Pour ob­ser­ver ces ves­tiges de l’art pa­rié­tal, il faut comp­ter trois heures de vi­site. Elle est ac­ces­sible uni­que­ment aux plus de 12 ans.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.