SsangYong Rex­ton

Grand Rex... ton !

4x4 Magazine - - Sommaire - Jack Sel­ler, pho­tos SsangYong.

Si le style du nou­veau Rex­ton reste sage, il a été net­te­ment mo­der­ni­sé par rap­port à la gé­né­ra­tion pré­cé­dente. Le de­si­gn est proche de ce­lui du concept-car LIV2 du der­nier Mon­dial de Pa­ris, avec no­tam­ment des re­liefs mar­qués sur le ca­pot et les flancs. La ca­landre garde la forme de celle du concept mais perd son chrome. La par­tie ar­rière du ba­rou­deur évoque quant à elle une cer­taine ro­bus­tesse. Mais le Rex­ton im­pres­sionne da­van­tage par ses men­su­ra­tions en nette hausse, à com­men­cer par un em­pat­te­ment por­té à 2,87 m. Une in­fla­tion qui lui per­met de re­joindre le club très fer­mé des SUV à sept places. C’est heu­reux car, avec 4,85 m de long, 1,92 m de large et 1,80 m de haut, le nou­veau Rex­ton ne convien­dra pas à tous les par­kings. Il est ain­si près de dix cen­ti­mètres plus long que l'an­cien mo­dèle (4,76 m), et il est dé­sor­mais plus grand qu'un Kia So­ren­to (4,78 m) ou qu'un Mit­su­bi­shi Out­lan­der (4,70 m). Plus grand et plus haut de gamme éga­le­ment, puisque cer­tains élé­ments de l’in­té­rieur s’ins­pirent du trai­te­ment que l’on peut voir dans cer­taines pro­duc­tions al­le­mandes. SsangYong a ain­si par­ti­cu­liè­re­ment soi­gné l'ha­bi­tacle avec une planche de bord er­go­no­mique et bien pré­sen­tée, avec la pré­sence de cuir sur­pi­qué jusque sur les pan­neaux de porte. Et cer­tains élé­ments (comme les com­mandes sur la console cen­trale et les bou­tons sur les por­tières) ne sont pas sans rap­pe­ler l'uni­vers Mer­cedes. Le nou­veau Rex­ton est bien dans l'ère du temps en dis­po­sant d’un sys­tème mul­ti­mé­dia consul­table de­puis un grand écran tac­tile de 9,2 pouces, com­pre­nant les in­con­tour­nables fonc­tion­na­li­tés Apple CarP­lay et An­droid Au­to. Même si les fi­ni­tions ne sont pas en­core dé­ter­mi­nées pour l’Eu­rope, ga­geons que l'équi­pe­ment de sé­rie se­ra, comme de cou­tume chez le construc­teur co­réen, très com­plet, avec la pré­sence de neuf air­bags et de plu­sieurs sys­tèmes de sé­cu­ri­té. Cô­té tech­nique, le nou­veau Rex­ton se­ra dis­po­nible en es­sence et avec un nou­veau mo­teur die­sel, ces blocs dé­ve­lop­pant res­pec­ti­ve­ment 225 ch et 180 ch. SsangYong n’est pas par­ti­cu­liè­re­ment ré­pu­té pour le brio de ses mé­ca­niques, mais le construc­teur a prou­vé par le pas­sé qu’il maî­tri­sait la concep­tion de trans­mis­sions in­té­grales 4x4. Tant mieux, car si le Rex­ton pro­po­se­ra bien des ver­sions simple trac­tion (pour li­mi­ter les consom­ma­tions et les re­jets de CO2), il of­fri­ra de vraies ap­ti­tudes en hors-piste en ver­sion 4 roues mo­trices. Si ce nou­veau vais­seau ami­ral de SsangYong se­ra com­mer­cia­li­sé en Co­rée du Sud dès ce prin­temps, il n’ar­ri­ve­ra dans le reste du monde que d'ici à la fin de cette an­née…

Le Rex­ton se pose comme le nou­veau vais­seau ami­ral du Co­réen SsangYong. Il de­vrait pro­po­ser un rap­port prix-équi­pe­ment très avan­ta­geux.

Grâce à un em­pat­te­ment gé­né­reux por­té à 2,87 m, le Rex­ton, plus luxueux qu’au­pa­ra­vant, offre jus­qu’à sept places.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.