Hyun­dai Ko­na

4x4 Magazine - - Sommaire -

Quoi ma gueule ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Il ne se passe presque plus un mois sans ap­prendre l’ar­ri­vée pro­chaine d’un énième SUV com­pact. Pour évi­ter l’in­di­ges­tion et ga­gner quelques parts de mar­ché, les construc­teurs ont bien com­pris qu’un style fort res­tait un atout ma­jeur. Les Co­réens, au­tre­fois sui­veurs, tentent cette fois de de­van­cer les at­tentes du pu­blic en dé­fri­chant de nou­velles pistes. Preuve en est avec ce sin­gu­lier Ko­na, clas­sique tech­ni­que­ment, mais avant-gar­diste sur le plan du style. S’il ose, comme la plu­part de ses concur­rents, la carte de la per­son­na­li­sa­tion en pro­po­sant des as­so­cia­tions de cou­leurs vives pour don­ner au toit un as­pect « flot­tant », il se dis­tingue sur­tout avec ses pro­tec­tions pro­émi­nentes, sur les flancs, mais sur­tout à l’ar­rière. D’ailleurs, celles-ci en­globent même des feux ad­di­tion­nels, fixés as­sez bas, ce qui laisse au­gu­rer une es­pé­rance de vie courte en ville tant ils sont ex­po­sés. L’avant, aty­pique lui aus­si, mixe le style Ci­troën avec ses op­tiques sur deux étages, mais aus­si le de­si­gn Au­di, au ni­veau de la ca­landre. L’en­semble, frais et sym­pa­thique, a des chances de plaire, sur­tout que le Ko­na de­meure as­sez com­pact (4,17 m). En re­vanche, le trai­te­ment de l’in­té­rieur n’est pas à la hau­teur de l’ori­gi­na­li­té de la car­ros­se­rie. Ex­cep­té la pré­sence (op­tion­nelle) d’in­serts cou­leur car­ros­se­rie, bien­ve­nus tant l’en­semble pa­raît aus­tère, il n’y a rien de par­ti­cu­lier.Au moins, la fi­ni­tion pa­raît sé­rieuse, et l’écran tac­tile de huit pouces donne ac­cès à un en­semble mul­ti­mé­dia con­nec­té aux fonc­tions Apple CarP­lay et An­droïd Au­to. Les dé­sor­mais clas­siques aides à la conduite sont du voyage et, en sup­plé­ment, l’au­to gagne l’af­fi­chage tête haute. On re­gret­te­ra en re­vanche la mo­du­la­ri­té ba­sique du Ko­na, pri­vé de ban­quette cou­lis­sante, sans comp­ter la pré­sence d’un coffre ca­li­bré pe­tit (361 litres, 1 143 litres en break). Si, en 2018, un 1.6 die­sel de 115 ch va ve­nir en ren­fort, le Ko­na va dé­bu­ter sa car­rière qu’avec des blocs es­sence. Pour ap­puyer le lan­ce­ment, Hyun­dai lance une sé­rie li­mi­tée Edi­tion 1 ri­che­ment do­tée, pro­po­sée à 22 900 € avec le 3 cy­lindres 1.0 T-GDi de 120 ch. Un bloc de 177 ch vient coif­fer la gamme, dont le pre­mier prix de­vrait se si­tuer juste sous les 20 000 €.

Jack Sel­ler, pho­tos Hyun­dai.

Ques­tion : comment se dé­mar­quer sur un mar­ché de plus en plus en­com­bré ? En fai­sant « dif­fé­rent », quitte à adop­ter un de­si­gn cli­vant. C’est la dé­marche ris­quée en­tre­prise par Hyun­dai qui lance ce sur­pre­nant Ko­na !

L’in­té­rieur du Ko­na est beau­coup plus conven­tion­nel que le trai­te­ment ex­té­rieur. La fi­ni­tion est sé­rieuse et l’équi­pe­ment com­plet.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.