Hon­da CR-V pro­to­type

Réa­liste à... 99 %

4x4 Magazine - - Sommaire - Jack Sel­ler, pho­tos Hon­da.

Hon­da pro­fite du der­nier sa­lon de Franc­fort pour pré­sen­ter ce « pro­to­type », qui n’est autre que le pro­chain CR-V.Au­tant dire un vé­hi­cule qui compte, car le CR-V, c’est un pion­nier des SUV (avec le Toyo­ta RAV4), au point d’être le plus dif­fu­sé au monde ! Cô­té style, les ha­bi­tués ne se­ront pas dé­pay­sés, même si cet en­semble est in­édit. Sans rien pré­ci­ser, Hon­da an­nonce seule­ment qu’il est un peu plus large, plus long et plus haut que la pré­cé­dente ver­sion. Tra­duc­tion libre du ja­po­nais au fran­çais : il est for­cé­ment un peu plus ha­bi­table ! Ce qui est sûr, c’est que le style se fait plus vo­lon­taire, avec un ca­pot plus ner­vu­ré, des phares dis­so­ciés et des pas­sages de roue plus mar­qués, qui abritent des jantes de plus grand dia­mètre.Autre point im­por­tant : la pré­sence de mon­tants af­fi­nés au maxi­mum à l’avant, ce qui per­met­tra de ga­gner en sé­cu­ri­té ac­tive en li­mi­tant les angles morts. Pour ce qui est du style de l’in­té­rieur, rien n’a fil­tré, mais Hon­da nous a ha­bi­tué avec son CR-V à of­frir une er­go­no­mie in­tui­tive et une belle ha­bi­ta­bi­li­té, dou­blée d’une cer­taine mo­du­la­ri­té. Es­pé­rons seule­ment que la qua­li­té perçue pro­gresse, car de trop nom­breux plas­tiques ri­gides ont l’ha­bi­tude de s’in­vi­ter à bord. Hon­da, en tant que pré­cur­seur de l’hy­bri­da­tion, confirme que cette gé­né­ra­tion de CRV se­ra bel et bien pro­po­sée avec une telle tech­no­lo­gie. Ce CR-V éco­lo adop­te­ra le sys­tème i-MMD (In­tel­li­gent Mul­ti-Mode Drive), ce qui en fait un « full hy­bride » fa­çon Prius, et non un hy­bride re­char­geable. Sans pré­ci­ser la vi­tesse ou l’au­to­no­mie, Hon­da in­dique tout de même que son SUV pour­ra rou­ler en « tout élec­trique », mais le sys­tème gé­re­ra tout de lui-même, sans que l’on puisse lui re­prendre la main. Il pas­se­ra ain­si au­to­ma­ti­que­ment, en fonc­tion de la conduite adop­tée, en hy­bride, en élec­trique ou en ther­mique. Le dis­po­si­tif est consti­tué d’un clas­sique 4 cy­lindres es­sence 2.0 VTEC, qui sert à la fois de gé­né­ra­teur et à pro­pul­ser la voi­ture. Pas moins de deux mo­teurs élec­triques viennent en ren­fort, le pre­mier ser­vant à mou­voir la voi­ture en « zé­ro émis­sion », le se­cond ser­vant de gé­né­ra­teur. Et de « boos­ter » lorsque les bat­te­ries se­ront pleines, pour dé­li­vrer au be­soin une plus franche ac­cé­lé­ra­tion. Ce qui est sûr, c’est que ce CR-V à la puis­sance in­con­nue se­ra sans doute adepte d’une conduite zen et « éco­ci­toyenne », puisque Hon­da a fait le choix unique d’une trans­mis­sion à va­ria­tion conti­nue de type CVT, peu en­cline à la conduite dy­na­mique. Cette trans­mis­sion ma­riant dou­ceur et… dou­ceur, se­ra par ailleurs pro­po­sée avec un plus clas­sique 1.5 i-VTEC tur­bo qui vien­dra com­plé­ter l’offre, ce bloc étant par ailleurs aus­si dis­po­nible avec une tra­di­tion­nelle boîte mé­ca­nique à six rap­ports, en­semble pro­po­sant sans doute le meilleur agré­ment de conduite. En­fin, sans doute vac­ci­né par les consé­quences du die­sel­gate, Hon­da ne pro­po­se­ra pas de die­sel en Eu­rope, quitte à se pri­ver de quelques mil­liers de ventes. Un grief qui avait long­temps pé­na­li­sé le pre­mier CR-V…

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.