Porsche Cayenne

En­core plus mus­clé

4x4 Magazine - - Sommaire - Jack Sel­ler, pho­tos Porsche.

Avec le pre­mier Cayenne, Porsche a osé s’af­fran­chir de tous les ta­bous, en s’aven­tu­rant sur les ter­rains « in­ter­dits » des SUV… et du die­sel ! Un double sa­cri­lège pour les pu­ristes, pour­tant cou­ron­né de suc­cès sur le plan com­mer­cial, si bien que de nom­breux concur­rents di­rects font dé­sor­mais de même, avec un train de re­tard (Ma­se­ra­ti Le­vante, Ja­guar FPace…). Et Porsche a même conser­vé une lon­gueur d’avance en jouant un cran au-des­sous, avec son Ma­can. Un Ma­can tel­le­ment sé­dui­sant sur la forme et le fond qu’il en ar­ri­vait à faire de l’ombre au Cayenne de se­conde gé­né­ra­tion. Place donc à cette troi­sième ver­sion, qui ne cho­que­ra dé­sor­mais plus per­sonne ! Si, de face, on re­con­naît d’em­blée le Cayenne mal­gré la pré­sence de phares Ma­trix in­édits à quatre-vingt quatre diodes, force est de consta­ter que les de­si­gners ont joué sur l’al­lé­ge­ment. La ligne gagne en dy­na­misme grâce à une lon­gueur aug­men­tée de 6 cm (4,92 m), tan­dis que la hau­teur a été « ra­bo­tée » d’un pe­tit cen­ti­mètre. Un gros tra­vail a été ef­fec­tué sur la poupe, moins mas­sive qu’au­pa­ra­vant, avec des gros feux au des­sin jo­li­ment ef­fi­lé, re­liés par un ban­deau fa­çon Pa­na­me­ra. Ce que pro- met ce des­sin plus « aé­rien », de­vrait se res­sen­tir au vo­lant, Porsche ayant aus­si mis au ré­gime son SUV. Ce­la s’est fait à grand ren­fort d’alu­mi­nium, un ma­té­riau aus­si lé­ger que ri­gide, mais le gain reste li­mi­té à 65 kg, si bien que la ver­sion d’en­trée de gamme ac­cuse 1 985 kg à vide. Un poids qui va vo­ler en éclat sur les ver­sions hautes, mieux équi­pées. Car, pour qui en au­ra les moyens, il y au­ra de quoi se faire plai­sir, ce Cayenne étant beau­coup plus tech­no qu’au­pa­ra­vant. Ce­la se voit au pre­mier coup d’oeil, la planche de bord ne souf­frant plus, comme par le pas­sé, d’« ec­zé­ma ». Les bou­tons ont presque tous dis­pa­ru, les sur­faces tac­tiles pre­nant en force le pou­voir, comme dans la der­nière Pa­na­me­ra. Un grand écran de 12,3 pouces in­té­gré dans la console cen­trale fe­ra ain­si of­fice de « cer­veau », tan­dis que de chaque cô­té du gros compte-tours cen­tral ana­lo­gique, deux écrans de sept pouces à af­fi­chage va­riable viennent en com­plé­ment, face au conduc­teur. Ils se­ront sou­vent sol­li­ci­tés, le nou­veau Cayenne pro­po­sant de nom­breuses fonc­tions in­édites, comme la vi­sion de nuit ou en­core l’as­sis­tant de conduite au­to­nome dans les em­bou­teillages. Mais c’est bien sur une route si­nueuse, dé­serte de pré­fé­rence, que ce Cayenne va plei­ne­ment s’ap­pré­cier. En plus de sa trans­mis­sion in­té­grale per­ma­nente, le der­nier monstre de Stutt­gart va dis­po­ser de roues ar­rière di­rec­trices, mais aus­si d’un an­ti­rou­lis ac­tif, in­dis­pen­sable pour ju­gu­ler le rou­lis. Si comme sur le der­nier Au­di SQ7, ce sys­tème se­ra ali­men­té par un ré­seau de bord de 48 v, il n’est pas ici en­core ques­tion de die­sel. En at­ten­dant un tel mo­teur (ain­si que les ver­sions hy­brides re­char­geables et V8), le Cayenne va dé­bu­ter sa car­rière avec un V6 3.0 tur­bo de 340 ch, do­mi­né par une ver­sion « S » plus mé­chante. Ce se­ra une V6 2.9 de 440 ch, pou­vant abattre le 0 à 100 km/h en moins de cinq se­condes… à condi­tion d’op­ter pour le pack Sport Chrono op­tion­nel. Oui, chez Porsche, la po­li­tique dé­cou­ra­geante d’op­tions à ral­longe ne change pas, et elle se­ra même éten­due à d’in­édits freins en car­bure de tungs­tène !

Le Cayenne « 3 », plus dy­na­mique d’as­pect, de­vrait of­frir une conduite en rap­port, grâce à un al­lé­ge­ment de 65 kg… et la pré­sence de roues ar­rière di­rec­trices.

L’in­té­rieur, épu­ré « à la mode Pa­na­me­ra », troque ses bou­tons contre des com­mandes tac­tiles et un grand écran de 12,3 pouces.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.