LE GOÛT DU JOUR.

AD - - SOMMAIRE - Texte Aude de La Con­té, pho­tos An­drea Fer­ra­ri.

Si­gné par le duo de dé­co­ra­trices de Stu­dio­pepe, cet ap­par­te­ment mi­la­nais tout en nuances de gris, en touches vin­tage et en meubles sur me­sure réunit les plus beaux in­gré­dients du chic ita­lien.

Ca­maïeu raf­fi­né, touches vin­tage et meubles sur me­sure… cet ap­par­te­ment, si­gné Stu­dio­pepe, est la par­faite dé­mons­tra­tion du nou­veau style ita­lien, un peu nos­tal­gique et très raf­fi­né.

Pour as­seoir le dé­cor, Stu­dio­pepe a des­si­né cette che­mi­née, dans la­quelle on ne peut pas faire de feu.

Le coeur de Mi­lan bat plus vite de­puis l’Ex­po­si­tion uni­ver­selle qui s’y est te­nue en 2015. Une pul­sa­tion qui plaît à Arian­na Lel­li Ma­mi et Chia­ra Di Pin­to, fon­da­trices de Stu­dio­pepe. C’est sur les bancs – sec­tion de­si­gn – du Po­li­tec­ni­co, la fa­meuse école d’in­gé­nieurs de la ca­pi­tale lom­barde, qu’elles se sont croi­sées, mais c’est en­suite, en 2006, qu’elles dé­cident de créer en­semble leur agence. Leur vi­sion mul­ti­dis­ci­pli­naire et bien ac­tuelle fait mouche dans le sty­lisme pour des ma­ga­zines ou des bou­tiques, le conseil en ten­dances et, plus ré­cem­ment, la dé­co­ra­tion. Tou­jours en mou­ve­ment, elles rêvent main­te­nant de s’at­ta­quer à un res­tau­rant ou un bou­tique-hô­tel. À bon en­ten­deur…

Ici, pour cette mai­son mi­la­naise sur trois étages, la de­mande était claire : faire co­exis­ter meubles et ob­jets de fa­mille avec des pièces ac­tuelles et créer un lieu contem­po­rain mais cha­leu­reux. Le ta­lent pour les cou­leurs des deux créa­trices est connu, mais on admire éga­le­ment ici leur ca­pa­ci­té à don­ner à l’en­droit une di­men­sion presque oni­rique et mys­té­rieuse, sans ou­blier pour au­tant la fonc­tion­na­li­té. L’en­trée, car­rée à l’ori­gine, a été re­pen­sée en oc­to­gone et dis­si­mule de grands pla­cards en plus des portes ou­vrant sur le sa­lon et l’es­ca­lier, le tout sous une fresque de pay­sage ins­pi­rée d’un des­sin an­cien du grand-père du pro­prié­taire. Le meuble des­si­né pour la salle à man­ger est un vais­se­lier en lai­ton po­sé le long du mur tel un coffre d’or. Les murs de la cui­sine font écho aux arbres du jar­din que l’on aper­çoit par la grande baie vi­trée. Les ma­tières, choi­sies avec soin (marbre, ve­lours, lai­ton), les cou­leurs, du gris lu­mi­neux au rose ty­rien, les lu­mi­naires chi­nés qui af­fichent une pré­sence douce… tout concourt à créer un écrin se­rein où la dé­co­ra­tion as­su­mée est comme dé­pous­sié­rée par une pointe de ri­gueur.

LE SA­LON se dé­ploie au­tour de la che­mi­née en marbre, créée spé­cia­le­ment pour la pièce. Au-des­sus, un mi­roir concave réa­li­sé sur me­sure à Ve­nise et, dans les niches la­té­rales, des mi­roirs en­ca­drés de lai­ton do­ré. La bi­blio­thèque Ro­boi­dale de Pie­tro Rus­so sé­pare le sa­lon de l’es­pace salle à man­ger.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.