Elle peint sur bois

Architecture Durable - - Carnet d’adresses -

Au tra­vers des ins­pi­ra­tions ur­baines, Amé­lie Le Grelle puise une poé­sie gra­phique et cherche à y cap­tu­rer une dy­na­mique vi­suelle. Elle y re­tient des rythmes, des pleins, des vides, des jeux de lignes qui per­mettent à la lu­mière de cir­cu­ler et de mettre en va­leur les sur­faces co­lo­rées sur des toiles en bois. En pa­ral­lèle, son re­gard se porte éga­le­ment sur l’in­tru­sion de l’uni­vers vé­gé­tal plus ou moins con­trô­lée dans l’uni­vers ci­ta­din et ru­ral. Elle s’at­tache à ob­ser­ver les formes ryth­miques qui se bous­culent, se su­per­posent ou se fondent. Les élé­ments vé­gé­taux viennent ponc­tuer de part et d’autre ses com­po­si­tions en pri­vi­lé­giant l’émo­tion contem­pla­tive à la re­pré­sen­ta­tion du réel. www.ame­lie-le­grelle.fr

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.