L’Ave­nir du du­rable

Architecture Durable - - Sommaire - Pierre-Oli­vier Cha­nez Pa­trick Lah­bib, In­no­va­tion Di­rec­tor, Tech­nal www.tech­nal.com/fr/fr/

FENÊTRE CLI­MA­TIQUE ! Un chauf­fage in­té­gré dans le cadre de fenêtre, d’ac­cord mais comment est trai­tée la conden­sa­tion de­hors, de­dans et entre les 2 vitres du double vi­trage ?

Le prin­cipe de fenêtre cli­ma­tique est ba­sé sur l’uti­li­sa­tion du cadre alu­mi­nium comme sur­face émet­trice de cha­leur et de froid. Le pro­blème est ce­pen­dant dif­fé­rent dans les 2 cas de fi­gures. Au­tant pour la pro­duc­tion de cha­leur, la seule li­mi­ta­tion est une tem­pé­ra­ture maxi­male de 45°C à ne pas dé­pas­ser pour évi­ter tout risque de brû­lure si quel­qu’un lais­sant la main des­sus très long­temps, au­tant pour le froid il n’est pas pos­sible de des­cendre très bas à cause du phé­no­mène de conden­sa­tion. En fonc­tion de la tem­pé­ra­ture et du taux d’humidité de l’air en­vi­ron­nant, il est pos­sible de dé­fi­nir une tem­pé­ra­ture de sur­face en des­sous de la­quelle il y a risque de conden­sa­tion : au­tre­ment dit, la pa­roi au­ra une tem­pé­ra­ture suf­fi­sam­ment basse pour que l’humidité conte­nue dans l’air se trans­forme en li­quide à son contact et que l’on se re­trouve avec un cadre « ruis­se­lant ». Et cette tem­pé­ra­ture de sur­face n’est pas très base puisque dans des condi­tions stan­dard 20/25°C et 50% HR, elle se si­tue aux alen­tours de 15°C. C’est pour­quoi le sys­tème de com­mande de la fenêtre cli­ma­tique contrôle la tem­pé­ra­ture de sur­face de la pa­roi in­té­rieure de l’alu­mi­nium de ma­nière à ajus­ter la puis­sance de l’ef­fet Pel­tier et ne pas re­froi­dir de trop. Compte te­nu de la concep­tion du sys­tème, le pro­blème de conden­sa­tion ne pose pas pour l’extérieur du cadre ni pour le double-vi­trage, compte te­nu éga­le­ment du contrôle de la tem­pé­ra­ture de sur­face du cadre intérieur

Si ce n’est pas se­cret, est-ce qu’il y a une ven­ti­la­tion as­so­ciée ?

Comme vous pou­vez vous en dou­ter et par ana­lo­gie avec des sys­tèmes de re­froi­dis­se­ment plus conven­tion­nels, s’il n’est pas pos­sible de des­cendre très bas la tem­pé­ra­ture de sur­face du cadre alu­mi­nium par rap­port à la conden­sa­tion, la seule ma­nière d’ac­cé­lé­rer la dif­fu­sion de froid est de réa­li­ser de la convec­tion for­cée. Le bre­vet qui a été dé­po­sé porte en par­tie sur la par­ti­cu­la­ri­té de la confi­gu­ra­tion qui per­met d’uti­li­ser à plein po­ten­tiel l’ap­ti­tude de l’ef­fet Pel­tier à pro­duire des tem­pé­ra­tures très basses (en tout cas beau­coup plus basse que la li­mite per­mise par rap­port à la conden­sa­tion) en l’as­so­ciant à un sys­tème de ven­ti­la­tion.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.