A charges égales

20 lourdes contre 12 lé­gères

Armes de Chasse - - Sommaire - Jo­sé Nogent, pho­tos Bru­no Ber­bes­sou

20 et 12, à 30 g de plombs, qui l’em­porte?

Les gammes de car­touches lisses sont dé­sor­mais si étof­fées et diversifiées que ca­libres 12 et 20 par­tagent de nom­breuses charges de plombs. Nous avons choi­si une charge de 30 g pour ar­bi­trer ce match 12 contre 20. Nos deux car­touches, ou plu­tôt les treize réunies, se battent cette fois à armes égales.

Quelle car­touche est- elle la plus ef­fi­cace et la plus confor­table à la chasse ? Une ca­libre 20 à charge lourde ou une 12 à charge lé­gère ? Les avis di­vergent au plus haut point et les dé­bats entre par­ti­sans du 12 et nou­veaux adeptes du 20 ne sont pas prêts de s’éteindre. Comme tou­jours à Armes de Chasse, nous avons vou­lu désa­mor­cer les po­lé­miques en ré - pon­dant à ces ques­tions théo­riques par des dé­mons­tra­tions gran­deur réelle. Tous les dé­bat­teurs sont donc conviés à as­sis­ter à ce nou­veau match entre car­touches ! Ont été réunies pour cette ren­contre dix car­touches de ca­libre 12 à charge lé­gère, avec 30 g de plombs pour neuf d’entre elles et 29 g pour la dixième, et trois car­touches de ca­libre 20 à charge lourde puisque conte­nant éga­le­ment 30 g de plombs. Notre but étant de faire ap­pa­raître, à charge égale, les avan­tages et les in­con­vé­nients de chaque ca­libre et de chaque type de mu­ni­tion, et de ju­ger si le pas­sage au ca­libre 20, choi­si par de plus en plus de chas­seurs ces der­nières an­nées, est jus­ti­fié ou consti­tue au contraire une aber­ra­tion ba­lis­tique.

C’est quoi, une bonne mu­ni­tion ?

La seule constan te de nos treize car­touches est leur charge de plombs, tout le reste est va­riable d’une mu­ni­tion à l’autre. Vous al­lez trou­ver des 12 et des 20, mais aus­si des étuis plas­tique et des étuis car­ton, des hauts et des pe­tits cu­lots, des bourres à jupe, des bourres grasses et même car­ton, des plombs dur­cis, ni­cke­lés, cui­vrés, do­rés, des billes de dia­mètres va­riables en dé­pit de leur nu­mé­ro com­mun, le 6 ( à l’ex­cep­tion de la Fob Gold 30 char­gée de n° 7). Avant de dé­tailler les ré­sul­tats de notre test, rap­pe­lons quelles doivent être les ver­tus d’une car­touche à gre­naille de plomb pour en es­pé­rer de bons ré­sul­tats. Une car­touche per­for­mante est d’abord celle qui nous offre une gerbe par­faite. Ce­la passe par la com­bi­nai­son de plu­sieurs élé­ments, dont un bon équi­libre entre charge et vi­tesse. Ce­la passe aus­si par la forme de la gerbe et sur­tout son rap­port dia­mètre/ lon­gueur. Ce­la passe bien en ten­du par un dia­mètre de l’âme du ca­non ap­pro­prié. L’âme d’un ca­non de ca­libre 12 est com­prise entre 18,3 et 18,6 mm, celle d’un ca­libre 20 entre 15,6 et 16,2 mm. On consi­dère que, pour une car­touche de ca­libre 12, une gerbe op­ti­male s’ob­tient avec une charge de 32 g de plombs – c’est en tout cas la « norme » , mais cer­tains pré­fè­re­ront une 34 g, d’autres une 30 g. Pour le ca­libre 20, cette charge idéale est de 26 g. Ce­la étant, l’ef­fi­ca­ci­té d’une car­touche n’est pas pro­por­tion­nelle à la charge de plombs conte­nue, mais à la bonne ré­par­ti­tion de ces der­niers dans l’es­pace. Pour ce­la, le fa­bri­cant doit res­pec­ter plu­sieurs élé­ments : des plombs pré­sen­tant une sphé­ri­ci­té et un état de sur­face sans re proche, un couple amorce- poudre à même de dé­li­vrer la vi­tesse re­cher­chée sans per­tur­ba­tions en sor­tie de bouche du ca­non, une bourre et un amor­tis­seur adé­quats. Con­cer­nant l’ana­lyse de la gerbe de nos car­touches, rap­pe­lons que nous ne pou­vons pas re­flé­ter plei­ne­ment en la­bo­ra­toire, sur notre cible « plate » , le ré­sul­tat du terrain. En vol, les queues de gerbe qui se trouvent 3 à 4 m der­rière les pre­miers

plombs at­teignent ra­re­ment le gi­bier alors que, sur une cible à plat, ils sont comp­ta­bi­li­sés. L’ob­jec­tif du concep­teur de la car­touche est aus­si d’ob­te­nir une vi­tesse res­tante maxi­male – dit en termes sa­vants, l’éner­gie ci­né­tique res­tante, dé­fi­nie par la for­mule 1/ 2 MV ² , doit être la plus éle­vée pos­sible.

La dou­ceur à l’hon­neur

En­fin, une bonne car­touche doit être ef­fi­cace sur le gi­bier mais douce à l’épaule, du moins pas in­con­for­table, sur­tout avec les fu­sils al­lé­gés, très en vogue en France mais sy­no­nymes de re­cul ac­cru. Cette don­née étant jus­te­ment très im­por­tante aux yeux de ceux en­clins à aban­don­ner leur ca­libre 12 pour un 20, nous avons dé­ci­dé de clas­ser nos car­tou - ches non par ca­libres ni par grou­pe­ments ob­te­nus mais par qua li­tés de dou­ceur au tir, de la plus douce à la plus éner­gique à l’épaule. La car­touche qui ar­rive en tête de ce pal­ma­rès du confort est une ca­libre 12 à douille car­ton, la Jeannot Light 29, une nou­veau­té 2014. Il est vrai qu’il ne s’agit pas d’une vraie trente grammes, et pour cause, elle est an - non­cée à 29 g, pour une charge vé­ri­fiée de 28,61 g de plombs n° 6 do­rés dans une bourre pis­ton. Le re­cul, ex­pri­mé en grammes d’eau se­lon le même pro­to­cole que ce­lui adop­té pour le pre­mier test de ce dos­sier, est de 87,2 g, soit in­fé­rieur de 32% à ce­lui de notre éta­lon, la Gold 36

( cf. en­ca­dré ci- des­sous). Cô­té ba­lis­tique, la Jeannot Light nous offre un grou­pe­ment de 79 %, avec 196 de ses 248 grains dans le cercle de 76 cm. Ce ré­sul­tat la pla ce en qua­trième po­si­tion, à éga­li­té avec la NSI English Clas­sic, pour la ré­par­ti­tion de la gerbe en cible. Le dia­mètre de con­cen­tra­tion de 46 cm est dans la bonne moyenne. Voi­là une ca­libre 12 réel­le­ment douce et do­tée de qua­li­tés ba­lis­tiques in­dé­niables. La car­touche sui­vante, tou­jours se­lon le cri­tère de la dou­ceur, est une spé­ci­fique de chez Tu­net, l’Idé’al Bat­tue ca­libre 12 char­gée de 30,09 g de plombs n° 6,5. Notre sen­sa­tion de confort au tir est confir­mée par la me­sure de l’em­preinte lais­sée par la crosse, avec une équi­va­lence de 89,54 g d’eau. C’est 31% de re­cul en moins que notre éta­lon, soit un ré­sul­tat qua­si­ment égal à ce­lui de la Jeannot Light 29 avec tou­te­fois 1,5 g de plombs en plus. Vous au­rez no­té que les car­tou ches qui prennent les deux pre­mi ères places dans ce pal- marès de la dou­ceur sont deux ca­libres 12 à étui car­ton avec une bourre pis­ton, de quoi ali­men­ter nos ré - flexions ! Voyons si notre Idé’al se com­porte aus­si bien en cible que la Jeannot. Le grou­pe­ment est de bonne qua­li­té : de 83% avec 235 plombs dans la cible de 76 cm sur les 282 de la car­touche. C’est là le meilleur ré­sul­tat de notre test, que ne nous lais­sait pas pré­sa­ger le type de bourre em­ployé, une jupe pis­ton. Eton­nés, nous par­tons à la re­cherche de notre bourre ; nous la re­trou­vons ra­pi­de­ment, der­rière la cible qu’elle a tra­ver­sée en bas à droite. Les ai­lettes qui de­vaient s’ou­vrir, voire se dé - so­li­da­ri­ser du pied de bourre, sont res­tées en place et n’ont pas bou­gé. Voi­là peut- être une ex­pli­ca­tion. La con­cen­tra­tion, soit le dia­mètre du cercle qui abrite 50 % des plombs ayant at­teint la cible de 76 cm, me­sure 44 cm de dia­mètre, il s’agit d’un bon score. Sur la troi­sième marche de notre po­dium du confort, c’est en­core une ca­libre 12 et une douille car­ton que l’on ap­plau­dit, la Shot­well & Sons Phea­sant High- Flying Style. Une

ca­libre 12/ 67 mm char­gée de 29,92 g de plombs n° 6 dur­cis dont l’em­preinte de re­cul équi­vaut à 90,65 g d’eau, 30 % de moins que notre éta­lon de 36 g. Cette mu­ni­tion à bourre grasse pos­sède une ca­rac­té­ris­tique par­ti­cu­lière, un ob­tu­ra­teur « bio- plas­tique » qui va se dé sa gré­ger dans la na­ture après le tir, une nouvelle voie ex­plo­rée par les con cep­teurs de car­touches. Le grou­pe­ment, avec 54% des plombs dans notre cible de 76 cm ( 142 im pacts sur les 262 grains de la car­touche), est in­fé­rieur à ce­lui des deux pre­mières concur­rentes et aus­si, il faut le sou­li­gner, de toutes les autres de l’es­sai. Plus exac­te­ment, cette Shot­well fait qua­si­ment jeu égal avec les Pur­dey ca­libre 12, les Eley ca­libre 12 et les Hull ca­libre 20, trois car­touches an­glaises à bourre grasse ou car­ton. Le dia­mètre ef­fi­cace est de 48 cm. Cette bourre grasse, con - çue pour le pre­mier coup et pour une dis­tance li­mi­tée, se trouve ici pé­na­li­sée. Son ré­sul­tat dans les condi­tions de notre test, à 30 m et avec un fo­rage de­mi- choke, n’est donc pas dé­ce­vant. Elle de­mande à être ti­rée moins loin ou plus cho­ké, des condi­tions qui nous au­raient fait sor­tir du pro­to­cole de cet es­sai.

La dou­ceur s’en­robe de car­ton

En qua­trième po­si­tion, on trouve une car­touche douille plas­tique, tou­jours de ca­libre 12 et cham­brée en 67 mm, la Vou­ze­laud Lé­gère à bourre à jupe et charge de 29,96 g de plombs n° 6 dur­cis. Le re­cul re­pré­sente 91,6 g d’eau, soit un score 29,5% in­fé­rieur à la Gold 36. Le grou­pe­ment est re­mar­quable avec 82% des plombs ar­ri­vés dans les 76 cm de dia­mètre de notre cible, soit 222 sur les 270 grains de la car­touche. Ce score im - pres­sion­nant, le deuxième de notre pa­nel s’agis­sant du grou­pe­ment, ne laisse au­cun doute sur la ver­tu de la bourre à jupe. Le dia­mètre de gerbe ef­fi­cace est de 44 cm de dia­mètre, ce qui confirme en­core la bonne con­cen­tra­tion de cette car­touche, à la fois douce et ef­fi­cace. Mais il était dit que les étuis car­ton al­laient de nou­veau faire la preuve de leur dou­ceur avec, en cin­quième po­si­tion, la Pur­dey 30 de ca­libre 12 à étui de 67 mm. Nous sommes en pré­sence d’un char­ge­ment éco­lo­gi - que, comme dans le cas de la Shot­well & Sons, avec une bourre et un ob­tu­ra­teur en car­ton. Au tir, quelques mor­ceaux de car­ton viennent d’ailleurs vo­ler tels des con­fet­tis der­rière la gerbe. Ce­la pro­duit une im­pres­sion étrange, bien que sans ef­fet né - ga­tif sur les ré­sul­tats. Le confort à l’épaule de cette car­touche se tra­duit par une me­sure d’eau de 92,5 g, soit un re­cul 28,6 % moins im­por­tant que ce­lui de la 36 g de ré­fé­rence. La du re­té du car­ton par rap­port à la bourre fibre de la Shot­well & Sons aux ré sul­tats voi­sins doit être l’ex­pli­ca­tion à cette lé­gère dif­fé­rence de re­cul. Le grou­pe­ment est de 57%, avec, dans la cible de 76 cm, 152 des 267 plombs n° 6 dur­cis de la car­touche. Le dia­mètre de con­cen­tra­tion est un peu plus grand que ce­lui de la Shot­well & Sons, avec 52 cm.

Là en­core, cette car­touche douce se re­trouve han­di­ca­pée par le cho­kage trop large de notre fu­sil d’es­sai. Un trois quarts de choke au­rait sû­re­ment mo­di­fié la donne. La sixième car­touche sur notre échel - le de la dou­ceur est en­core une ca­libre 12, mais sans étui de car­ton cette fois. Il s’agit d’une autre bri­tan­nique, la Hull Im­pe­rial Phea­sant, do­tée d’un étui plas­tique de 67 mm, d’une bourre fibre et d’un ob­tu­ra­teur car­ton, une marque im­por­tée de­puis cette an­née en France. Sa charge est qua­si­ment équi­va­lente à la Jeannot Light 29 puis qu’elle a été me­su­rée à 28,94 g de plombs n° 6. En termes de re­cul, son clas­se­ment en sixième po­si­tion est un peu in­juste puis qu’elle fait en réa­li­té pra­ti­que­ment jeu égal avec la Pur­dey, avec 92,54 g d’eau, soit à nou­veau 28,6 % de re­cul en moins que notre 36 g. Le grou­pe­ment de 59 %, avec 168 des 286 grains de plombs dé­comp­tés dans le cercle de 76 cm, et un dia­mètre de con cen­tra­tion de 50 cm ne laissent pla­ner au­cun dou te : cette car­touche est une bourre grasse que notre dis­tance de tir et plus en­core notre cho­kage mé­dian n’aident pas à don­ner la pleine me­sure de son ta­lent.

So bri­tish

A la sep­tième place, une an­glaise en­core, une car­touche de ca­libre 12 à étui car­ton de 67 mm, la Eley Clas­sic Game qui, comme la Pur­dey, re­çoit une bourre et un ob­tu­ra­teur car­ton. Nos amis an­glais ne semblent plus to­lé­rer que du plas­tique se ré - pande dans la na­ture, on ne les en blâ me­ra pas. Cette car­touche char­gée de 29,3 g de plombs n° 6 cui­vrés est un peu plus éner­gique que les pré­cé­dentes. On pèse une « em­prein - te d’eau » de 96,4 g, soit un re­cul de 25,6 % in­fé­rieur à ce­lui de notre puis­sante car­touche de ré­fé­rence à charge de 36 g. Sur le plan ba­lis­tique, il est in­té­res­sant de consta­ter que cette mu­ni­tion fait jeu égal avec ses deux com­pa­triotes an­glaises et la fran­çaise Shot­well & Sons, toutes des mu­ni­tions à bourre grasse ou fibre car­ton. La Eley offre un grou­pe­ment de 56% avec 140 de ses 249 plombs ar­ri­vés en cible. Le dia­mètre de con cen­tra - tion est cette fois de 48 cm. A la hui­tième place de notre pal­ma­rès, c’est en­core une ca­libre 12 que l’on découvre, en­core une mu­ni­tion à étui car­ton de 67 mm, en­core une bourre grasse ( du feutre rose avec un ob­tu­ra­teur plas­tique). La can­di­date est fran­çaise et se range, avec sa bourre grasse et son étui car­ton, dans la même ca­té­go­rie que la Shot­well & Sons : il s’agit de la Ma­ry Ex­cel­lence. La charge réelle est de 30,25 g de plombs n° 6 ni­cke­lés, le poids an­non­cé n’est pas usur­pé. Si elle est un peu plus « vio­lente » que les quatre car­touches à bourre grasse ou fibre pré­cé­dentes, avec 98,65 g d’eau, soit 24 % de moins que notre éta­lon, elle offre des per­for­mances ba­lis­tiques bien su­pé­rieures. Le grou­pe­ment de 66%, avec 176 im­pacts dans la cible de 76 cm sur les 267 grains de la car­touche, est su­pé­rieur

de 10% en moyenne à ce­lui des an - glai ses et consorts à bourre grasse ou car­ton. C’est as­sez re­mar­quable. La con­cen­tra­tion est de 48 cm, un bon score éga­le­ment pour une bourre de ce type. C’est fi­na­le­ment à la neu­vième pla - ce que l’on trouve la pre­mière car­touche de ca­libre 20, une an­glaise, la Hull High Phea­sant ca­libre 20/ 70 mm char­gée de 29,7 g de plombs n° 6 dur­cis. En termes de confort au tir, elle est la pre­mière à pas­ser la barre des cent grammes d’eau avec 102,5 g me­su­rés, soit une em­preinte 21% seu­le­ment moins im­por­tante que celle de notre 36 g de ca­libre 12. La Hull High Phea­sant pos­sède un étui plas­tique et une bourre fibre avec un car­ton sur poudre. Le grou­pe­ment est proche de ce­lui des bourres gras - ses de ca­libre 12, avec 55%, soit 155 plombs dans la cible de 76 cm sur les 282 de la car­touche. Le dia­mètre de con­cen­tra­tion est de 49 cm. A la dixième place, nous trou­vons une ca­libre 12 à étui plas­tique de 70 mm, la Fob AS 30. Cette car­tou - che à bourre à jupe ne semble pas avoir été conçue pour re­ven­di­quer une place par­mi les car­touches dou - ces. La pous­sée, me­su­rée à 108,6 g d’eau, est seu­le­ment 16% in­fé­rieure à celle de la Gold 36. Ses per­for­mances ba­lis­tiques sont bon nes, avec un grou­pe­ment de 77%, soit 206 des 269 plombs n° 6 de la car­touche. Un score qui per­met à la Fob de dé­cro­cher la sixième place sur le po­dium du grou­pe­ment. Le dia­mètre de con­cen­tra­tion de 42 cm a de quoi faire rou­gir les meilleurs ca­libres 12 char­gées de 36 g de plombs.

Les 20 ferment la marche

La Ma­ry Pres­tige, deuxième ca­libre 20 de notre sé­lec­tion, se po­si­tionne à la on­zième place de notre clas­se­ment « dou­ceur » . Il s’agit d’une bourre à jupe et étui plas­tique de 70 mm qui ta­lonne en termes de re­cul notre Gold 36 g avec seu­le­ment 10% de moins, soit un vo­lume d’eau me - suré de 115,6 g. Si cette car­tou che ne s’ins­crit pas dans le pe­lo­ton de tête pour le confort, elle se classe par­mi les meilleures en termes de grou­pe­ment. Avec 79% de ses 268 plombs n° 6 ve­nus se lo­ger dans la cible de 76 cm ( soit 212 grains), elle oc­cupe la qua­trième place à éga­li­té avec la Jeannot Light 29, une ca­libre 12. Sa con­cen­tra­tion, de 44 cm, est éga­le­ment re­mar­quable. Voi­là une ca­libre 20 certes mus­clée mais pour un ré­sul­tat éle­vé à la clé. La dou­zième place est oc­cu­pée par la NSI English clas­sique, une ca­libre 12 à étui plas­tique de 65 mm. Son em­preinte lais­sée dans le pain de mas­tic per­met de re­cueillir 118,45 g d’eau, soit seu­le­ment 8,5% de moins que la Fob de 36 g. Ce ré - sul­tat nous avait été an­non­cé par le res­sen­ti à l’épaule, pro­non­cé pour une charge dite lé­gère. Cette mu­ni­tion, mal­gré son re­cul éner­gique, est une bourre grasse dont les plombs sont un peu plus gros que ce que dé­fi­nit la norme Af­nor, avec 6,9 grains au gramme pour une norme de 7 à 8. Elle ferme la marche des ca­libres 12. Cô­té cible, le grou­pe­ment est éton­nant pour une bourre grasse : 158 plombs des 209 de la car­touche ar­rivent en cible, soit 76%. Le re­cord de notre test pour une bourre grasse et un score qui lui vaut de dé­cro­cher la sep­tième place toutes ca­té­go­ries confon­dues. Pour re­trou­ver 50% des grains de la cible de 76 cm, il faut des­si­ner un cercle de 50 cm de dia­mètre, une per­for­mance cette fois très proche de celle des autres bour - res grasses ou car­ton. La trei­zième et der­nière car­touche de notre pal­ma­rès – au­tre­ment dit celle qui se­coue le plus ! – est la Gold 30, une ca­libre 20 à étui plas­tique de 70 mm char­gée de 28,85 g de plombs n° 7 do­rés ( le n° 6 n’étant pas pro­po­sé dans cette ré­fé­rence). Cô­té re­cul, avec 112,6 g d’eau, elle fait pra­ti­que­ment jeu égal avec notre car­touche éta­lon, sa grande soeur de ca­libre 12, la Gold 36, avec seule-

ment 5% d’en­fon­ce­ment en moins dans notre pain en mas­tic. Ce que l’on paie cô­té re­cul est ga­gné cô­té ba­lis­tique avec un grou­pe­ment de 80 %. Le même lé­gè­re­ment en mieux, à 1% près, que ce­lui d’une autre 20, la Ma­ry Arm Pres­tige. En nombre de plombs, la Gold 30 du­plique même les per­for­mances de la Gold 36 et dé­croche ain­si le troi­sième meilleur grou­pe­ment de notre pa­nel. La con­cen­tra­tion est éga­le­ment re­mar­quable, avec 44 %, le deuxième score, à éga­li­té avec la Tu­net et la Vou­ze­laud, deux ca­libres 12, et la Ma­ry Arm Pres­tige, une autre ca­libre 20.

En 12, en car­ton

et en dou­ceur

Que re­te­nir de cet es­sai ? Tout d’abord le re­la­tif in­con­fort du ca­libre 20. A charges égales, le petit ca­libre se montre plus ru­gueux et moins agréable que le 12. De toute évi­den - ce, la norme des trente gram mes re­te­nue pour notre test consti­tue une charge lé­gère pour le 12 et lourde pour le 20. En­suite, nos es­sais font clai­re­ment ap­pa­raître à tous ceux qui sont en quête de charges lé­gères de ca­libre 12 pour mé­na­ger leur épaule ou leur arme l’in­té­rêt des mu­ni­tions à étui car­ton. Notre bonne vieille car­touche car­ton – qui au pas­sage est de­ve­nue au­tant bri­tan­nique que fran­çaise – semble bien consti­tuer une pa­na­cée sur le re­gistre de la dou­ceur. Les bourres grasses, pé­na­li­sées lors de ce test qui se dé­rou­lait à 30 m – pré­ci­sons en­core qu’il s’agit de trente « vrais » mètres – se­raient sans doute bien plus à l’aise entre 15 et 25 m, au­tre­ment dit dans les condi­tions ha­bi­tuelles de nos chasses. Le re­la­tif mau­vais score qu’elles ob­tiennent dans notre match, à l’ex­cep­tion de la NSI qui paie tou­te­fois ses bonnes per­for­mances par une franche pous­sée au mo­ment du tir, ne vaut pas si vous ti­rez à plus courte dis­tance ou avec un choke plus ser­ré. Reste que les car­touches qui ar­rivent en tête de nos ré­sul­tats sont deux ca­libres 12 à douille car­ton char­gées avec une bourre à jupe pis­ton. Elles sont non seu­le­ment douces mais éga­le­ment ef­fi­caces, comme l’at­testent leur grou­pe­ment par­ti­cu­liè­re­ment bon et leur con­cen­tra­tion éle­vée. On constate aus­si que le pied de bourre joue un rôle im­por­tant pour le confort, ces car­touches se mon­trant plus douces que celles à tube car­ton char­gées avec une bourre fibre ou grasse sans amor­tis­seur. Les ca­libres 20 ar­rivent loin der­rière, preuve que la charge de 30 g est dé­jà im­por­tante pour elles. Il vous fau­dra re­non­cer à ces car­touches si vous ne vou­lez pas être trop bous­cu­lé avec votre ca­libre 20 ou bien op­ter pour un fu­sil re­la­ti­ve­ment lourd. Ces es­sais dé­montrent aus­si que les ca­li- bres 20, à charge égale à celle d’un 12, ob­tiennent de bons grou­pe­ments en cible, avec une gerbe un peu plus concen­trée. Ce­la confirme la théo­rie se­lon la­quelle la lar­geur de la ger be d’une ca­libre 20 est plus étroi - te que celle d’une 12. Pour au­tant, il ne faut pas sur­es­ti­mer cette dif­fé­rence, puisque nos ca­libres 20 du­pliquent à bourre égale les per­for­man - ces des 12. Ain­si les grou­pe­ments sont de l’ordre de 80 % avec une bourre à jupe et de 55% avec une bourre grasse. Du fait des char ges iden­tiques, ces pour­cen­tages si­mi­laires im­pliquent un nombre d’at­teintes éga­le­ment iden­tique. Ici, pour­cen­tages et va­leurs ab­so­lues ont la même im­por­tance et ex­priment les mêmes choses. De ce point de vue, les dif­fé­rences sont faibles. Ce qui im­plique, si on fait abs­trac­tion d’un re­cul plus violent, qu’il n’est pas han­di­ca­pant pour la qua­li­té de la gerbe de ti­rer une charge de 30 g dans un 20 plu­tôt que dans un 12. En­fin, notre test confirme, avec no - tam­ment l’ex­cel­lente per­for­mance de la Jeannot Light 29, ce que les chas­seurs an­glais ont com­pris de­puis long­temps pour le tir des fai­sans de haut vol : une charge lé­gère avec un ca­libre 12 est loin d’être un han­di­cap, bien au contraire. Et avec un 20? C’est une autre his­toire…

Les bouches de nos deux su­per­po­sés d’es­sai, ca­libre 12 à gauche, 20 à droite, avec pour les deux un de­mi- choke.

Notre test prouve qu’à charge égale

les deux ca­libres offrent les mêmes

per­for­mances. Le ca­libre 20 est plus lé­ger mais pas plus « spor­tif » .

Nos dix car­touches de ca­libre 12. De gauche à droite, Pur­dey, Jeannot, Fob, Shot­well & Sons, Hull, Ma­ry Arm, NSI, Tu­net, Vou­ze­laud et Eley. Dans ce ta­bleau ré­ca­pi­tu­la­tif, nos car­touches sont clas­sées en fonc­tion du re­cul, de la plus douce à la plus in­con­for­table. En rouge, notre éta­lon, la Fob Gold ca­libre 12 char­gée de 36 g de plombs.

Les trois ca­libre

20 lourdes : Hull, Ma­ry Arm

et Fob.

Nos car­touches de ca­libre 12 sont do­tées de bourres et d’étuis de toutes sortes, pro­po­sées en boîte de 10 ou de 25, char­gées de plombs dur­cis, cui­vrés, do­rés, mais tous de n° 6.

Nos trois car­touches de ca­libre 20 sont plus ho­mo­gènes en dé­pit d’une bourre grasse, la Hull, et d’une charge de plombs n° 7, la Fob.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.