Des armes trop chères ?

Armes de Chasse - - Des Lecteurs Courrier -

Je viens de re­nou­ve­ler mon abon­ne­ment et j’en pro­fite pour vous écrire ces quelques mots. Vous ne par­lez plus que des fu­sils à plus de 2000 €, c’est-à-dire des armes de luxe. Vous ne par­lez ja­mais des fu­sils or­di­naires, des armes pas chères mais so­lides, à l’image par exemple des fu­sils Bai­kal. Quant aux balles pour ca­nons lisses, ce­la fait bien long­temps que je n’ai pas vu un ar­ticle les men­tion­nant.

TM. Cas­tagne

out d’abord, per­met­tez-nous de ne pas vous suivre lorsque vous consi­dé­rez les armes de plus de 2000 comme des armes de luxe. Ce­la ne veut pas dire qu’elles ne sont pas chères, mais les armes de luxe ou les armes fines coûtent bien plus cher. Notre vo­lon­té est de pré­sen­ter à nos lec­teurs des armes, des op­tiques et des mu­ni­tions dans les­quelles nous croyons. Des pro­duits qui ne sont pas tou­jours exempts de dé­faut – la per­fec­tion existe-telle ? – mais qui consti­tuent des va­leurs sûres pour vous. L’achat d’une arme est un in­ves­tis­se­ment sur plu­sieurs an­nées, par­fois une vie, au­tant ne pas se trom­per en vou­lant éco­no­mi­ser 100, 200 ou 500 qui se­ront per­dus en­suite. Ce­la ne veut pas dire non plus qu’il n’existe pas d’armes fiables ou in­té­res­santes dans un bud­get in­fé­rieur à ces 2000 en ce­la nous vous don­nons rai­son. Mais les armes « éco­no­miques » que l’on voit ap­pa­raître aux ca­ta­logues de mai­sons eu­ro­péennes connues sont as­sez sou­vent sous­trai­tées en Tur­quie, voire dans d’autres pays où l’ar­mu­re­rie est un sec­teur émergent. La qua­li­té est par­fois au ren­dez-vous, par­fois non. De plus, crise ai­dant, les chas­seurs, vous et moi, ont dé­pla­cé leur ni­veau d’ac­qui­si­tion. La de­mande est moins forte qu’avant, les achats moins nom­breux, mais nous nous di­ri­geons plus vo­lon­tiers vers des armes un peu plus chères et consi­dé­rées comme plus du­rables. Ce dé­pla­ce­ment de la de­mande a été in­té­gré par les fa­bri­cants, qui pro­posent de nom­breuses armes dites low cost, mais qui avoi­sinent toutes, jus­te­ment, les 2000 Des nou­veau­tés dont nous nous fai­sons ré­gu­liè­re­ment l’écho. Il ne faut pas né­gli­ger pour au­tant les armes dites de pre­mier prix, et nous ne le fai­sons pas, comme vous pour­rez le consta­ter dans le dos­sier de notre pro­chain nu­mé­ro. Quant au dos­sier de ce pré­sent nu­mé­ro, vous al­lez y trou­ver une sé­lec­tion de lu­nettes de bat­tue qui in­clut, certes, les in­con­tour­nables au­tri­chiennes et al­le­mandes, mais aus­si des op­tiques aux noms mé­con­nus et beau­coup plus abor­dables. En­fin, pour ce qui est des balles pour ca­nons lisses, nous en pré­sen­tons ré­gu­liè­re­ment des tests. Les nou­veau­tés sont ce­pen­dant bien moins nom­breuses que dans l’uni­vers de la mu­ni­tion mé­tal­lique et même dans ce­lui de la car­touche à gre­naille de plomb. Néan­moins, le der­nier test en date n’est pas si loin­tain, puis­qu’il s’agit de ce­lui pa­ru dans le nu­mé­ro 60 (1er tri­mestre 2016), por­tant sur huit nou­velles balles du mar­ché.

Pages réa­li­sées par Laurent Be­du et Jo­sé Nogent

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.