Le noir a de l’es­poir

Le come-back du fu­sil bron­zé noir sur les pas de l’Onyx Pro Be­ret­ta

Armes de Chasse - - Tendances -

De plus en plus de fu­sils à bas­cule noire ap­pa­raissent chez les ar­mu­riers et dans les ca­ta­logues des fa­bri­cants. Cette mode n’en est qu’à ses dé­buts et nous ar­rive tout droit des Etats-Unis. Elle fut re­lan­cée là-bas par le Black Onyx Pro de Be­ret­ta, bou­dé chez nous. Qui sait, dans quelques mois, ce se­ra peut-être votre tour de pas­ser du cô­té obs­cur de la force dé­ton­nante !

Bas­cules noires ou ar - gent ? En France, où on aime la tra­di­tion, ces armes sombres pro­po­sées main­te­nant par beau­coup de fa­bri­cants n’ont pas trop la cote. Pas en­core. Aux Etats- Unis, mar­ché pour le­quel sont nés ces mo­dèles, quan­ti­té de sites et de pages leur sont consa­crés. Cer­tains sont pas­sés au sta­tut de lé­gendes, no­tam­ment, né au dé­but du siècle pas­sé, le B25 de base, le mo­dèle A1, le fu­sil noir par excellence, qui ren­con­tra le suc­cès aus­si bien outre-At­lan­tique qu’en Eu­rope, no­tam­ment en France. De­puis, au­cune arme sim­ple­ment bron­zé noir ne connut un tel en­goue­ment. Au dé­but des an­nées 80 tou­te­fois, la mode fut re­lan­cée par le Be­ret­ta 686 Black Onyx Pro. Du moins en Amé­rique. En France, il n’est ap­pa­ru qu’en 1988, mo­des­te­ment, même s’il fut l’arme em­blé­ma­tique de la sé­rie 686 is­sue des vieux BL et S55-S56 de chez Be­ret­ta. La sé­rie Sil­ver Pi­geon, tou­jours au ca­ta­logue, en dé­coule di­rec­te­ment. Et cu­rieu­se­ment, le Black Onyx Pro, de concep­tion pour­tant an­cienne comme nous al­lons le voir, fait un re­tour re­mar­qué chez nous, en pe­tites sé­ries de ca­libre 20.

Plé­bis­ci­té outre-At­lan­tique

Ce re­mue-mé­nage nous vient donc des Etats-Unis où les gros im­por­ta­teurs (Gar­cia, Ber­ben, Cole) com­man­dèrent des sé­ries per­son­na­li­sées (cus­to­mi­sées) se prê­tant par­fai­te­ment aux pos­si­bi­li­tés de la grosse ma­chine qu’est le groupe mon­dia­li­sé Be­ret­ta, qui, un peu comme les grandes firmes au­to­mo­biles, est ca­pable de se re­nou­ve­ler sans cesse par nombre d’améliorations « cos­mé­tiques » sur des so­lu­tions tech­ni­que­ment éprou­vées et ren­ta­bi­li­sées de­puis belle lu­rette. Même s’il res­ta as­sez peu de temps au ca­ta­logue amé­ri­cain de la firme ita­lienne (jus­qu’en 2001, bien qu’il fi­gu­ra en­core au ca­ta­logue gé­né­ral jus­qu’en 2010), le 686 Black Onyx Pro se dé­niche en­core dans plu­sieurs ver­sions, dans les trois ca­libres (12, 20, 28) et dans une foule de fi­ni­tions dif­fé­rentes. Les im­por­ta­teurs y al­lèrent tous de leurs com­mandes spé­ciales, ap­por­tant maintes améliorations es­thé­tiques ou mo­di­fi­ca­tions ré­cla­mées par le mar­ché amé­ri­cain (chambres de 76 mm, plu­sieurs lon­gueurs de ca­nons, etc.) à ce fu­sil aux qua­li­tés éprou­vées, dé­li­vrées par le sys­tème de fer­me­ture Be­ret­ta. Des ver­sions trap et sporting furent dé­cli­nées, avec bandes ven­ti­lées sur­éle­vées, crosse adap­table, etc. Les col­lec­tion­neurs sont en­chan­tés, qui se targuent de pos­sé­der ce fu­sil my­thique, mais d’un prix en­core ac­ces­sible, dans un plus grand nombre de va­riantes pos­sible.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.