Un grand nombre de va­riables

Armes de Chasse - - Du Côté Du Canon -

En ba­lis­tique ter­mi­nale comme en mé­ca­nique au­to­mo­bile, il est des va­leurs à prendre en compte si l’on veut ju­ger, comme pour un mo­teur, des per­for­mances d’une balle et de son ef­fi­ca­ci­té dans le monde réel. Là où on sim­pli­fie la com­pré­hen­sion de la mé­ca­nique en uti­li­sant les termes connus de tous de puis­sance et de couple, pour la ba­lis­tique, on re­tient l’éner­gie ci­né­tique et la quan­ti­té de mou­ve­ment. At­te­lez une re­morque de 30 tonnes à une voi­ture de 500 CV et une autre à un trac­teur rou­tier de 250 CV, et dé­mar­rez. Même avec la meilleure boîte de vi­tesse au­to­ma­tique du monde, la voi­ture n’ira pas loin. Le vieux ba­hut, lui, met­tra du temps, mais tra­ver­se­ra l’Eu­rope sans pro­blème. La dif­fé­rence se joue dans le couple mo­teur, la plage de ré­gime où il est ap­pli­qué et le ré­gime au­quel la puis­sance maxi­male est dis­tri­buée. De même, pour une mu­ni­tion, l’ef­fi­ca­ci­té ter­mi­nale à pla­ce­ment égal ne dé­pend pas uni­que­ment de l’éner­gie ini­tiale. La masse, la quan­ti­té de mou­ve­ment, la forme de la balle, son dia­mètre et la sur­face fron­tale qui en dé­coule, sa struc­ture, son ex­pan­sion contrô­lée ou pas et la pé­né­tra­tion en droite ligne sont des fac­teurs au moins aus­si im­por­tants que l’éner­gie ci­né­tique brute.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.