Lai­bach & le NSK, In­ter­ro­ga­tion ma­chine

Art Press - - LIVRES - Laurent Pe­rez

Ca­mion Noir Un groupe de mu­sique in­dus­trielle qui re­ven­dique pour sources « Ti­to, To­to et Ta­ti » ; qui lance à son pu­blic vien­nois : « Au­tri­chiens, vous êtes Al­le­mands ! » ; ou qui, à dé­faut de glace car­bo­nique, balance des fu­mi­gènes mi­li­taires dans la foule qui s’en­fuit par les fe­nêtres, et conti­nue de jouer, au bord de l’as­phyxie, jus­qu’à la fin du spec­tacle... Lai­bach, de­puis sa fon­da­tion en 1980 dans une bour­gade char­bon­nière de la Slo­vé­nie en­core you­go­slave, n’a ja­mais ces­sé de sus­ci­ter la contro­verse. Mo­bi­li­sant une riche masse do­cu­men­taire, la mo­no­gra­phie d’Alexei Mon­roe est l’ou­vrage de ré­fé­rence sur ce groupe et sur le col­lec­tif Neue Slo­we­nische Kunst (Nou­vel art slo­vène, NSK) qui dé­ve­loppe ses po­si­tions dans les arts vi­suels, voire la phi­lo­so­phie (non loin de Sla­voj Žižek, qui signe la pré­face du livre). Le « ré­tro-avant-gar­disme » du NSK, avec son usage iro­nique et am­bi­gu des mo­tifs po­li­tiques et son re­cours à une es­thé­tique kitsch ins­pi­rée des ré­gimes to­ta­li­taires, semble illus­trer tous les cli­chés du ni­hi­lisme post­mo­der­niste. Mon­roe in­siste au contraire sur son ins­crip­tion dans la fi­lia­tion des avant-gardes du 20 siècle, et sur sa par­ti­ci­pa­tion ac­tive au dé­clin et à la chute de la You­go­sla­vie so­cia­liste. De cen­sures en in­ter­dic­tions, le col­lec­tif NSK est constam­ment au point d’ar­ti­cu­la­tion de la riche contre­cul­ture you­go­slave (sans équi­valent dans les autres pays com­mu­nistes) et de la contes­ta­tion du ré­gime. L’édi­tion fran­çaise se conclut par un in­té­res­sant cha­pitre sur la ré­cep­tion du NSK en France, qui en dit long sur la per­sis­tance de pos­tures idéo­lo­giques re­mar­qua­ble­ment im­bé­ciles. Néo-na­zis et an­ti­fas­cistes y furent en ef­fet d’ac­cord pour prendre à la lettre l’es­thé­tique de Lai­bach, cau­sant pen­dant plus de dix ans son qua­si-ban­nis­se­ment des scènes fran­çaises.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.