« IL Y A PAS PLUS BAS QUE ÇA »

Art Press - - RENTRÉE LITTÉRAIRE -

Bon, nous sommes à Châ­teau­roux dans les an­nées 1950. Ra­chel Sch­wartz, qui tra­vaille à la Sé­cu­ri­té so­ciale, ren­contre Pierre An­got, tra­duc­teur dans une base amé­ri­caine de l’Otan. Elle est belle, in­tel­li­gente mais pauvre et juive – elle vit avec sa mère que son père a aban­don­née. Lui est brillant, pa­ri­sien et bour­geois (c’est-à-dire suf­fi­sant), mais phy­si­que­ment « sans in­té­rêt ». Elle est folle de lui – l’in­verse est plus dis­cu­table, il veut res­ter libre (il est nietz­schéen), re­fuse de l’épou­ser, veut en faire sa maî­tresse, ac­cepte tou­te­fois de lui faire un en­fant. Il se

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.