L’AILLEURS EST ICI

Art Press - - LIVRES - Cé­cile Bargues

Lotte Arndt Les Re­vues font la culture ! Wiss en ch aft li cher Ver­lag Trier, 352 p., 40 eu­ros Em­ma­nuelle Ché­rel et Fa­bienne Du­mont (dir.) L’His­toire n’est pas don­née PUR, 172 p., 22 eu­ros

Qu’est-ce que le post­co­lo­nial ? C’est po­ser en préa­lable que les co­lo­nies et le co­lo­nia­lisme comme idéo­lo­gie n’ont pas dis­pa­ru d’un cla­que­ment de doigts avec les in­dé­pen­dances ; c’est prendre acte du fait que ce pas­sé « qui ne passe pas » conti­nue à fa­çon­ner et im­pré­gner notre pré­sent, nos sché­mas de pen­sée. Nos ima­gi­naires sont tou­jours à dé­co­lo­ni­ser. Les jour­naux en offrent chaque jour trop d’exemples. Mais le post­co­lo­nial ne se borne pas à dé­non­cer un état de fait. C’est une ma­nière de pen­ser la géo­gra­phie, l’iden­ti­té, les cir­cu­la­tions, les fron­tières ; une fa­çon d’en fi­nir avec une vieille op­po­si­tion entre « eux, là-bas » et « nous, ici, main­te­nant ». Dans l’At­lan­tique noir ( 2010), Paul Gil­roy ré­cuse toute iden­ti­té sanc­tuaire, toute sé­pa­ra­tion entre le « de­dans » et le « de­hors », et parle plu­tôt d’un « même chan­geant ». Pa­ris était un centre de cet At­lan­tique noir – au­jourd’hui, il « n’est plus notre so­leil », écrit Achille Mbembe. De ce centre à la géo­gra­phie in­fi­ni­ment mou­vante, Lotte Arndt dresse un por­trait ori­gi­nal, pré­cis, très do­cu­men­té, au tra­vers du prisme de re­vues créées en France, re­la­tives à l’Afrique et à l’art du conti­nent, qui toutes ont su éta­blir d’autres bran­che­ments dans un champ cultu­rel ja­mais re­clus sur lui-même. De l’époque hé­roïque de Pré­sence Afri­caine, fon­dée en 1947, jus­qu’à Afri­cul­tures (2012), l’étude rend la po­ly­pho­nie des en­ga­ge­ments, des stra­té­gies de né­go­cia­tion, les rêves – et les im­passes aus­si – de trois gé­né­ra­tions, du front re­la­ti­ve­ment com­mun à la dis­per­sion et à la dé­po­li­ti­sa­tion post1990. Il est plai­sant d’y en­tendre la voix par­fois caus­tique de Mon­go Be­ti, l’in­fa­ti­gable dé­non­cia­teur du néo­co­lo­nia­lisme fran­çais, au Ca­me­roun et ailleurs, le pour­fen­deur du pa­ter­na­lisme, sur­tout dans sa ver­sion bien­veillante « de gauche », l’ani­ma­teur en­fin de Peuples noirs, peuples afri­cains, re­vue où pa­raît sa ré­ponse au mi­nistre de la Culture sé­né­ga­lais qui avait eu l’ou­tre­cui­dance de l’in­vi­ter à la Bien­nale de Da­kar de 1990 : « Je vous prie de bien vou­loir consi­dé­rer cette lettre comme un mes­sage de vi­gou­reuse pro­tes­ta­tion ve­nant d’un homme qui se sent en droit de pen­ser que vous vous êtes li­vré en­vers sa per­sonne à une ten­ta­tive de ma­ni­pu­la­tion […] dans des cir­cons­tances qui me laissent croire qu’il s’agit d’une ma­ni­fes­ta­tion de simple fran­co­pho­nie, c’est-à-dire d’un rite bien connu du chau­vi­nisme fran­çais à l’égard du­quel je n’ai ces­sé de dire mon hos­ti­li­té. » Il y au­rait beau­coup à dire sur les ma­nières dont les ins­ti­tu­tions, entre autres mu­séales, s’oc­troient à peu de frais une bonne conscience vis-à-vis de l’art en Afrique. C’est un des in­té­rêts de l’ou­vrage col­lec­tif l’His­toire n’est pas don­née. Art contem­po­rain et post­co­lo­nia­li­té en France que de faire le point sur le su­jet. En dé­pit de pages ternes et com­plai­santes vis- à- vis de la ré­cente Trien­nale In­tense proxi­mi­té, on ap­pré­cie­ra une ana­lyse sans conces­sion, par Mau­reen Mur­phy, des mé­con­nais­sances et des omis­sions de Mo­der­ni­tés plu­rielles, le ré-ac­cro­chage en 2013 des col­lec­tions per­ma­nentes du Centre Pom­pi­dou dû à Ca­the­rine Gre­nier ; une ap­proche du mu­sée comme lieu de fic­tion et de fric­tion par Alio­cha Im­hoff et Kan­tu­ta Quirós ; et, peut-être sur­tout, un en­tre­tien de Lotte Arndt avec Oli­vier Mar­boeuf, le cou­ra­geux ani­ma­teur de l’es­pace Khias­ma aux Li­las, le­quel clôt et re­lance à la fois le dé­bat en consi­dé­rant le post­co­lo­nial non comme une ca­té­go­rie, mais dans un sens glo­bal, comme un élé­ment in­vi­tant à trans­for­mer la struc­tu­ra­tion même des es­paces cultu­rels.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.