Bo­go­ro le théâtre du conflit ; Tho­mas Clerc l’em­brayeur, l’ac­cé­lé­ra­teur, le frein

Art Press - - CONTENTS - Franck Lei­bo­vi­ci et Ju­lien Se­rous­si Bo­go­ro Ques­tions théo­riques, 384 p., 20 eu­ros Jeff Bar­da

Après por­trait chi­nois (2007), Franck Lei­bo­vi­ci conti­nue dans Bo­go­ro à pro­duire des « do­cu­ments poé­tiques », des dis­po­si­tifs de trai­te­ment de don­nées sus­cep­tibles de rendre compte des conflits de basse in­ten­si­té. Il se sai­sit pour ce­la des ma­té­riaux d’ar­chives pour en ex­po­ser leurs lo­giques et mo­dèles de pro­duc­tion. Bo­go­ro est le ré­sul­tat d’une col­la­bo­ra­tion avec Ju­lien Se­rous­si, doc­teur en so­cio­lo­gie, ana­lyste de la jus­tice pé­nale in­ter­na­tio­nale et des ques­tions re­la­tives aux crimes contre l’hu­ma­ni­té. Dans ce livre sui­vant la chro­no­lo­gie d’un des pre­miers pro­cès de la cour pé­nale in­ter­na­tio­nale de La Haye – le pro­cu­reur vs Ger­main Ka­tan­ga et Ma­thieu Ngud­jo­lo (2007-2014) –, les au­teurs se sont em­pa­rés des ar­chives of­fi­cielles du pro­cès en ponc­tion­nant dans la masse do­cu­men­taire des énon­cés dans le but de rendre saillant un cer­tain nombre d’élé­ments. En éta­blis­sant une nou­velle par­ti­tion entre droit, art et sciences so­ciales et en s’in­té­res­sant aux condi­tions de pro­duc­tion des do­cu­ments, ce livre cherche à pro­duire de nou­veaux modes d’ap­pré­hen­sion et de sai­sie du monde. De 1996 à 2003, la guerre en Ré­pu­blique dé­mo­cra­tique du Con­go a fait en­vi­ron cinq mil­lions de morts. Bo­go­ro est un vil­lage si­tué en Itu­ri, dans l’est du Con­go, où se sont dé­rou­lés des mas­sacres. En fé­vrier 2003, Ka­tan­ga et Ngud­jo­lo ont été ac­cu­sés d’avoir or­ga­ni­sé l’at­taque du vil­lage, en uti­li­sant des en­fants­sol­dats et en at­ta­quant des po­pu­la­tions ci­viles. Bo­go­ro peut se lire comme un compte ren­du de ce conflit où le lec­teur ac­cède à tra­vers des sec­tions à la pa­role des té­moins, du pro­cu­reur, des vic­times, puis à son ren­ver­se­ment. Il ne s’agit pas d’en pro­po­ser une dé­non­cia­tion mais d’en réa­li­ser une ma­quette: un mo­dèle ré­duit, de l’en­semble des col­lec­tifs aux pro­cé­dures et dis­po­si­tifs so­cio-tech­niques (for­mu­la­tion des ques­tions, ma­nière de pré­sen­ter les preuves, voix trans­for­mée, ri­deau) im­pli­qués dans le dé­rou­le­ment du pro­cès. Cette ma­quette main­tient un cer­tain nombre d’élé­ments pré­sents dans l’ar­chi­tec­ture édi­to­riale des trans­cripts (mise en page, en-têtes re­vê­tant une fonc­tion contex­tuelle, re­port des lignes et nu­mé­ros). Si ces der­niers re­lèvent de l’épi­gra­phie, les deux au­teurs y ajoutent un ap­pa­reil de lec­ture ta­bu­laire : des man­chettes (ou tags) ouvrent chaque par­tie, par­sèment les marges du livre puis sont ré­per­to­riées dans l’in­dex, fonc­tion­nant ain­si comme une re­des­crip­tion ul­time du conflit. Ce dis­po­si­tif met en évi­dence la com­plexi­té cog­ni­tive, puisque le lec­teur peut as­so­cier un élé­ment à un autre, re­tour­ner en ar­rière, com­pa­rer ou vé­ri­fier. DYSFONCTIONNEMENTS Ce tra­vail de sé­lec­tion et de ca­drage ré­vèle un cer­tain nombre de dysfonctionnements. La pa­role bé­gaie (« il y avait donc le groupe de… de… de… no­tables »), ra­len­tit, s’in­ter­rompt jus­qu’à de­ve­nir in­au­dible comme l’in­diquent les glitchs tech­no­lo­giques (« ah mais j’en­tends plus rien », pas­sages en gris dans le texte). Mieux, elle re­flète les li­mites d’une jus­tice in­ter­na­tio­nale qui peine, au-de­là du lo­go­cen­trisme, à com­prendre les cos­mo­go­nies res­pec­tives des té­moins. La ma­gie et les fé­tiches sont des ca­té­go­ries dif­fi­ci­le­ment re­çues par la cour, ain­si toute ten­ta­tive de no­mi­na­tion est dis­qua­li­fiée puisque la gram­maire des ob­jets des té­moins est ar­bi­traire (X est nom­mé tan­tôt X tan­tôt Y). S’ins­cri­vant dans la tra­di­tion de l’ob­jec­ti­visme amé­ri­cain, ce livre pré­cieux est à la fois une mé­thode et un test pour com­prendre com­ment s’in­vente au­jourd’hui la jus­tice pé­nale in­ter­na­tio­nale.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.