An­to­nio Ta­buc­chi

Dia­logues man­qués sui­vi de Mar­co­ni, si je me sou­viens bien Gal­li­mard, 108 p., 17 eu­ros

Art Press - - LIVRES - Fran­çois Poi­rié

Si son ro­man le plus connu est Noc­turne in­dien, où le nar­ra­teur par­ti à la re­cherche d’un ami dis­pa­ru fi­nit par se perdre lui-même dans un la­by­rinthe hors du temps, An­to­nio Ta­buc­chi – sur le­quel l’oeuvre pro­téi­forme de Fer­nan­do Pes­soa exer­ça une in­fluence dé­ci­sive – s’es­saya à d’autres genres dont, ici, trois pièces courtes, pour la scène ou la ra­dio, ju­bi­la­toires tout au­tant que dra­ma­tiques. Étranges, as­su­ré­ment. La fan­tai­sie se mêle à une touche de mé­lan­co­lie, de fo­lie douce. Dans la pre­mière, Mon­sieur Pi­ran­del­lo est de­man­dé au té­lé­phone, des phrases ré­sonnent comme des pa­ra­doxes : « Comme tout le monde, je n’ai ja­mais eu d’en­fance » ; ou « Les grandes tem­pêtes sont celles qui se dé­roulent dans notre tête ». C’est un ac­teur qui parle et s’in­ter­roge sur l’amour – est-ce un vou­loir sans sa­voir ? –, sur la poé­sie – seuls les poètes re­gardent, pré­tend-il –, mais quand il parle de la poé­sie « qui console du fait de ne rien sa­voir », l’ac­teur em­ploie un ton iro­nique : la poé­sie se­rait-elle notre « En­tre­temps » ? À la fin de la pièce, l’ac­teur com­mence à être par­tout : se­rait-ce le pro­logue à la mort ? Dans le Temps presse, une chambre d’hô­pi­tal sert de dé­cor pour ac­cueillir des ré­flexions sur le temps, no­tam­ment sur la bles­sure des sou­ve­nirs. Une pièce qui va vite et droit à l’es­sen­tiel. En­fin, la der­nière, Mar­co­ni, si je me sou­viens bien, a été écrite en 1995, à l’oc­ca­sion du cen­te­naire de l’in­ven­tion de la ra­dio, un ins­tru­ment de com­mu­ni­ca­tion dé­mo­cra­tique qui put de­ve­nir ins­tru­ment de pro­pa­gande très ef­fi­cace à l’oc­ca­sion. Terre de créa­tion, d’émo­tions, de li­ber­té, la ra­dio ins­pire à An­to­nio Ta­buc­chi un texte ex­trê­me­ment touf­fu, sans doute pour être au plus près de ce qu’un tra­vail ra­dio­pho­nique exi­geant peut, pou­vait faire.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.