Stei­nunn Si­gur­dardót­tir

Maî­tresses femmes Hé­loïse d’Or­mes­son, 224 p., 19 eu­ros

Art Press - - LIVRES - Laurent Pe­rez

« L’ex­cès est in­hé­rent à la vé­ri­té. » Ce sont des ex­cès mo­destes que ceux aux­quels se prête l’hé­roïne de Maî­tresses femmes, sixième ro­man tra­duit en fran­çais de l’Is­lan­daise Stei­nunn Si­gur­dardót­tir. De ter­rasses de ca­fés pa­ri­siens en parcs na­tu­rels is­lan­dais, la route de cette vul­ca­no­logue un peu trop vieille et un peu trop grosse croise et re­croise celle de la trans­sexuelle, avec qui elle a connu sa pre­mière ex­pé­rience ho­mo­sexuelle, de­ve­nue le fer de lance d’une conspi­ra­tion fé­mi­niste vi­sant la conquête du pou­voir mon­dial. Seule l’éven­tua­li­té d’un ré­veil du vol­can Stó­ri-Stub­bur par­vient pour­tant à se­couer le dé­ta­che­ment per­plexe qu’elle op­pose au monde, et qui consti­tue l’un des res­sorts co­miques de l’ou­vrage. Dé­jà, en ap­pre­nant le sui­cide de son amant, le per­son­nage du Vo­leur de vie se met­tait au lit avec des bis­cuits et des ro­mans po­li­ciers. La lit­té­ra­ture scan­di­nave jouit d’une longue tra­di­tion fé­mi­niste. Loin de toute re­ven­di­ca­tion, la cause de Si­gur­dardót­tir semble ce­pen­dant bien plus proche de celle de gué­rille­ras du lit­té­ra­lisme comme Ger­trude Stein, Lau­ra Ri­ding ou Hé­lène Bes­sette. L’alié­na­tion est tou­jours af­faire de lan­gage, d’as­so­cia­tions ar­bi­traires de no­tions dont l’éche­veau fonde un sys­tème de domination. L’in­dif­fé­rence un peu lasse des hé­roïnes de Si­gur­dardót­tir op­pose à ces dis­po­si­tifs une ré­sis­tance fé­roce. Ain­si, dans la vie d’une femme, l’homme qu’on pré­fère n’est pas tou­jours ce­lui dont on est amou­reuse, au­cun des deux n’est peut-être ce­lui avec qui il fau­drait vivre, et tout ce­la n’a rien à voir avec le fait d’avoir un en­fant ou non. Être homme ou femme ne re­vient ja­mais qu’à ré­in­ter­pré­ter un rôle clas­sique un peu éli­mé, qu’on se­rait peu avi­sé de trop prendre au sé­rieux. Si rien n’est vrai sauf l’ex­cès, tout est per­mis.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.