STORY.

RÊ­VER ET FAIRE RÊ­VER… HIS­TOIRE D’UNE MARQUE QUI A SU CONQUÉ­RIR LE COEUR DES FRAN­ÇAIS ET SÉ­DUIRE LE MONDE EN­TIER.

Avantages - - Sommaire -

Le Pe­tit Mar­seillais, tou­jours sur le pont

Ce jour de prin­temps 1984, Ber­nard Len­gel­lé a bien fait d’al­ler faire son mar­ché. Cet ex-jour­na­liste du Dau­phi­né Li­bé­ré n’en re­vient pas de voir l’af­fluence de­vant les étals de sa­vons de Mar­seille, dé­bi­tés à la coupe. Flai­rant le bon fi­lon, il dé­cide de se lan­cer. Pour­quoi ne pas com­mer­cia­li­ser des pe­tits cubes, sim­ple­ment em­bal­lés et fleu­rant bon le Sud ? Son coup de gé­nie : un nom, Le Pe­tit Mar­seillais, qui fait écho à la grande tra­di­tion de la sa­von­ne­rie de Mar­seille, et un lo­go des­si­né au trait re­pré­sen­tant un mous­saillon as­sis sur un plot d’amar­rage et vi­sant l’ho­ri­zon, rê­vant d’aven­tures. L’aven­ture, jus­te­ment, ne fait que com­men­cer. Notre vi­sion­naire dis­tri­bue dans les phar­ma­cies lo­cales son pe­tit cube au chèvre­feuille, et ça car­tonne. Au point que, 2 ans plus tard, sa marque est re­pé­rée par les la­bo­ra­toires Ven­dôme, une en­tre­prise di­jon­naise de pro­duits d’hy­giène. Ra­chat, dé­ploie­ment, c’est l’en­trée dans la cour de la grande dis­tri­bu­tion. Gammes à la fleur d’oran­ger, à l’amande douce… Toute la France va bien­tôt fondre pour ces pro­duits na­ture à prix mi­ni. Se dou­cher au son des ci­gales, prendre son bain dans un champ de la­vande… L’his­toire d’amour entre les Fran­çais et la marque au pe­tit ma­te­lot a com­men­cé, elle se­ra d’ailleurs élue marque du siècle en 1996*. Mais une his­toire d’amour, ça s’en­tre­tient. Pour at­ti­ser la flamme, il faut sur­prendre, se ré­in­ven­ter, faire rê­ver. Les fra­grances se mul­ti­plient, les tex­tures et pa­cka­gings aus­si. Il n’en fal­lait pas plus pour échauf­fer les ar­deurs d’un grand groupe in­ter­na­tio­nal, John­son & John­son qui ra­chète la marque en 2006. Et voi­là notre jeune ma­rin pa­ré à ne pas se lais­ser in­ti­mi­der par tous les géants na­vi­guant en zone concur­rente. His­sez tou­jours plus haut les voiles, pe­tit ma­te­lot de­ve­nu grand ca­pi­taine, le vent ain­si vous por­te­ra très loin !

*Son­dage BVA.

Des for­mules tou­jours plus safe De­puis 2010, les ac­tifs po­lé­miques tels les conser­va­teurs al­ler­gi­sants, phé­noxyé­tha­nol, MIT, BHT et pa­ra­bènes ont été éli­mi­nés ou mi­ni­mi­sés. Les phta­lates (fixa­teurs) ou les ga­laxo­lides (mo­lé­cules de syn­thèse uti­li­sées pour le par­fum), per­sis­tants dans l’en­vi­ron­ne­ment, ont eux aus­si été écar­tés.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.