AU MU­SÉE, sans se bar­ber

3 IDÉES POUR RENDRE LES VI­SITES SYM­PAS ET AC­CRO­CHER LEUR IN­TÉ­RÊT.

Avantages - - Planète -

Cherche et trouve. Le jeu du pe­tit en­quê­teur fonc­tionne à tous les coups. Soit on a im­pri­mé quelques chefs-d’oeuvre de­puis le site du mu­sée avant de par­tir et on les cherche une fois sur place. Soit on traque un dé­tail (un ani­mal, un en­fant, une fleur…). Tou­jours pas mo­ti­vés ?

On leur de­mande alors de dé­ni­cher l’oeuvre la plus moche du mu­sée : ça dé­dra­ma­tise et après on passe à autre chose.

Car­net de mu­sées. On leur confie un pe­tit ca­hier pour qu’ils y collent leur ti­cket d’en­trée, la carte pos­tale sou­ve­nir de leur oeuvre pré­fé­rée, etc. Et qu’ils puissent la gri­bouiller pen­dant la pause (on em­porte tou­jours colle et crayons de cou­leur). Pour ai­gui­ser leur sens de l’ob­ser­va­tion, on peut aus­si les faire co­lo­rier « à la ma­nière de… ». Sur le site momes.net, on trouve des co­lo­riages de ta­bleaux cé­lèbres avec un pe­tit rap­pel his­to­rique.

C’est l’his­toire de… On in­vente les aven­tures de ce ba­teau per­du dans la tem­pête ou la vie de ces fer­miers bou­deurs ; on laisse va­ga­bon­der son ima­gi­na­tion de­vant ce cou­cher de so­leil… On peut éga­le­ment es­sayer de de­vi­ner le titre des oeuvres (fous rires ga­ran­tis). A lire : « Au mu­sée, les en­fants ! », de Sté­pha­nie Bu­hot (éd. du Ro­cher), 16,90 €. Quand une di­plô­mée de l’Ecole du Louvre nous livre ses se­crets pour at­ti­rer les mar­mots dans l’his­toire de l’art, on dit oui !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.