Châ­tel

.... OU­VER­TURE : DU 10 JUIN AU 3 SEP­TEMBRE 2017 DE 9H15 À 17H15 n DE 1100 À 1960 M .

Big Bike Magazine - - TRIP -

LA STA­TION DE HAUTE-SA­VOIE EST L’UN DES FLEU­RONS FRAN­ÇAIS EN MA­TIÈRE DE BIKE PARK, GRÂCE NO­TAM­MENT À UN HÉ­RI­TAGE DÛ AU BOU­LOT DE SÉ­BAS­TIEN GIRALDI ET DE SON CREW DE SHA­PEURS, INI­TIA­TEURS DU FA­MEUX CH­TEL MOUN­TAIN STYLE, LE PLUS GROS CON­TEST EU­RO­PÉEN DE FREERIDE, AU­JOURD’HUI MAL­HEU­REU­SE­MENT DIS­PA­RU. L’ÉQUIPE QUI TRA­VAILLE SUR LES PISTES A ÉTÉ RE­NOU­VE­LÉE DE­PUIS ET CONSISTE EN 10 SHA­PEURS À PLEIN TEMPS QUI EN­TRE­TIENNENT LES PISTES ET AS­SURENT LA SÉ­CU­RI­TÉ TOUT AU LONG DE L’ÉTÉ. NO­TEZ ÉGA­LE­MENT QUE L’ON TROUVE UN SYS­TÈME DE VI­DÉO LIVE PARK QUI PER­MET, À L’INS­TAR DE CE QUE L’ON VOIT DANS LE SKI, D’IM­MOR­TA­LI­SER SES RUNS ET DE LES PAR­TA­GER AVEC LES POTES.

Ni­ché dans le do­maine des Portes du So­leil, le pe­tit vil­lage de Châ­tel jouit donc d’une connexion di­recte avec les autres sta­tions du do­maine, per­met­tant de dé­cou­vrir d’autres pistes, mais aus­si de pro­fi­ter du pas­sage de la fa­meuse Pass’Por tes (évé­ne­ment ma­jeur du dé­but de sai­son), que ce soit pour le sa­lon ou pour les ran­dos. Pour­tant, lors­qu’on pense aux pistes de Châ­tel, ce n’est pas le mot « ran­do » qui nous vient en pre­mier. Certes, les tra­cés sont bien construits et en­tre­te­nus comme il se doit, mais en règle gé­né­rale il vaut mieux avoir un bon ni­veau pour al­ler ri­der sur ces pentes. Le ter­rain est très na­tu­rel, com­po­sé de tout ce qui fait un bike park de ce nom : des pierres, des dalles, des ra­cines par mil­liers, de la pente et sou­vent de l’hu­mi­di­té, ce qui n’ar­range pas tou­jours les choses. L’autre par ti­cu­la­ri­té de ce bike park, c’est le (très) grand nombre de sauts que l’on y trouve : la Châ­tel Line (une A Line à la sauce haut sa­voyarde), l’Air Vol­tage, la Zou­gou­lou­ka­ta ou en­core la Black Shore de­vraient vous per­mettre de ga­gner as­sez de miles en une jour­née pour vous ré­ga­ler d’une belle ré­duc sur votre pro­chain billet d’avion… N’hé­si­tez pas à faire un ou deux re­pé­rages tout de même, car les jumps sont sou­vent bien gros et l’er­reur n’est pas vrai­ment conseillée. Ceux qui ont la tech­nique et la con­fiance se ré­ga­le­ront, car c’est bien sha­pé et il n’y a en gé­né­ral pas de mau­vaise sur­prise. Il n’y a pas que les sauts qui font de Châ­tel un do­maine par­fois exi­geant, puisque d’autres pistes comme la Ko­ma­trau­trail de­mandent une cer­taine fi­nesse de pi­lo­tage et de l’en­ga­ge­ment pour être rou­lées comme il se doit. N’al­lez pas pour au­tant fuir le do­maine si vous n’êtes pas un cham­pion du monde, les bike pa­trols n’ont pas dé­ci­dé de vous faire pas­ser une mau­vaise jour­née à tout prix ! Il existe

nombre de pistes beau­coup plus simples et plus rou­lantes comme l’Eter­lou, un tra­cé sor ti de terre il y a deux ans qui tra­verse en bal­con et offre une su­perbe vue pa­no­ra­mique sur Plaine Dranse. Peu de pente, pas de mo­dules et un tra­cé 100 % dans la terre sont ses points forts. Grosse nou­veau­té 2017, la Ser­pen­tine est une piste bleue lu­dique, com­plè­te­ment re­sha­pée, sur la­quelle le flow a été mis au centre des pré­oc­cu­pa­tions. Vi­rages et jumps sym­pas au pro­gramme, on vous conseille d’al­ler y faire un tour ! En­fin, si vous vou­lez de la piste verte, la Blues Rock de­vrait com­bler tous vos dé­si­rs : com­plè­te­ment re­vue l’été der­nier par Nico Vink, elle per­met de s’amu­ser sans ap­pré­hen­sion et est sur­tout très évo­lu­tive pour que les ri­deurs puissent ga­gner du ni­veau en toute sé­ré­ni­té. No­tez pour fi­nir que Nico Vink a éga­le­ment sha­pé un tout nou­veau tra­cé pour cette sai­son ap­pe­lé la Vink Line : ici, on est dans l’es­prit to­bog­gan avec de gros vi­rages re­le­vés, du flow, de la vi­tesse et bien sûr une foule de jumps en table ou en doubles, avec des choix de lignes un peu par­tout. Que de­man­der de mieux ? Cô­té vie après le ride, Châ­tel est un pe­tit vil­lage plu­tôt fa­mi­lial et ty­pique, donc pour ce qui est de trou­ver une bonne table ou un bar pour l’apé­ro vous se­rez ser­vis, et roya­le­ment. Si vous êtes à la re­cherche d’une vie noc­turne dé­bri­dée ce n’est pas for­cé­ment le spot le plus haut en cou­leur des Alpes, alors ve­nez avec une bonne bande de potes ! On en ter­mine en vous re­com­man­dant chau­de­ment un dé­tour par l’of­fice du tou­risme si vous avez la moindre ques­tion ou be­soin d’un quel­conque conseil, les per­sonnes qui y tra­vaillent sont aus­si ser­viables qu’ef­fi­caces.

LES IN­CON­TOUR­NABLES > La « Haute Ten­sion » 300 m de dé­ni­ve­lé, en­vi­ron 1 km, double noire

To­ta­le­ment re­tra­cée pour la sai­son d’été 2015, la Haute Ten­sion est de­ve­nue un vé­ri­table to­bog­gan. Très si­nueuse avec de mul­tiples sauts et rup­tures de pentes, elle va ra­vir les pi­lotes cher­chant un tra­cé ul­tra dy­na­mique et sur­tout beau­coup de fun.

> La Vink Line, 300 m de dé­ni­ve­lé, en­vi­ron 1,8 km, Nou­veau­té 2017

To­ta­le­ment re­sha­pée par Nico Vink l’au­tomne der­nier, cette piste va vous faire plai­sir! Large, doubles choix, des tables, des re­le­vés, des jumps et en­core des jumps !!! Fris­sons ga­ran­tis !

> La Cha­tel­lâne ou Cha­tel-ine, 300 m de dé­ni­ve­lé, en­vi­ron 1,8 km

Pour que les connais­seurs fassent le rap­pro­che­ment avec la A-Line de Wist­ler ! Elle n’a pas la pré­ten­tion d’être du même ni­veau mais c’est dans cet es­prit qu’elle a été re­sha­pée. Large, doubles choix sur chaque mo­dule, des tables, des re­le­vés, des jumps et en­core des jumps !

> La Air Vol­tage, 360 m de dé­ni­ve­lé, en­vi­ron 2,5 km, triple noire

Un trail qui porte bien son nom ! L’idée est de pas­ser un max de temps en l’air ! Le tra­cé est donc par­se­mé de sauts fluides avec un flow li­mi­tant au max les frei­nages in­tem­pes­tifs dans une fo­rêt large et mys­tique ! Ré­ser­vée aux ex­perts !

> La Vo­ra­cha­tak, 300 m de dé­ni­ve­lé, en­vi­ron 1,5 km

Single en prai­rie jouant avec le re­lief na­tu­rel du ter­rain. Elle prend son dé­part non loin du Fan­tas­ti­cable. Tous les ri­deurs y pren­dront plai­sir avec des lignes bien smooth fai­sant ap­pel à un pi­lo­tage lé­ger et pré­cis !

> La Ser­pen­tine, 360 m de dé­ni­ve­lé, en­vi­ron 3 km, Nou­veau­té 2017

Grosse nou­veau­té de l’été! Le trail à été re­sha­pé de la tête au pied avec l’ajout d’une tren­taine de sauts! Be rea­dy!

> La Ko­ma­trau­trail, 360 m de dé­ni­ve­lé, en­vi­ron 3 km

Sous-bois, ra­cines et com­pa­gnies sont au me­nu de ce tra­cé rouge ! Après avoir em­prun­té une por­tion de route de­puis Plaine-Dranse, le dé­part se si­tue après le pre­mier vi­rage sur la droite. Une piste exi­geante, où le pi­lo­tage est es­sen­tiel pour évi­ter de pas­ser un mo­ment trau­ma­ti­sant pour les bras.

> La Blues & Rock, 360 m de dé­ni­ve­lé, en­vi­ron 2,9 km

Pas­sée verte avec une nou­velle par­tie haute en 2015, la Blues & Rock a été re­tra­cée pour cet été par Nico Vink. Dans la li­gnée de la Pa­no­ra­mic, c’est une piste évo­lu­tive qui va per­mettre à tout vé­té­tiste de s'en­trai­ner et de pro­gres­ser. Bon à sa­voir : tra­cés en­tre­te­nus et sé­cu­ri­sés par une équipe de dix bike pa­trols : ou­ver­ture et fer­me­ture des pistes, sé­cu­ri­sa­tion du do­maine, pre­miers se­cours et conseils en tous genres ! Le sys­tème de vi­déo Live Park per­met d'im­mor­ta­li­ser ses plus beaux sauts et de les par­ta­ger avec ses potes.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.