Les 2 Alpes

OU­VER­TURE DU 25 JUIN AU 2 SEP­TEMBRE 2017 DE 9 H À 18 H DE 900 À 3200 M

Big Bike Magazine - - TRIP -

DANS LE MAS­SIF DE L’OISANS, LA STA­TION DES 2 ALPES FAIT OF­FICE DE PRÉ­CUR­SEUR DANS LE DO­MAINE DU GROS VÉ­LO, AVEC UN BIKE PARK QUI A LONG­TEMPS AC­CUEILLI COURSES ET GROS ÉVÉ­NE­MENTS (COUPE DU MONDE DE DH, CRANKWORX OU MON­DIAL DU VTT NO­TAM­MENT) ET QUI PRO­POSE UNE MUL­TI­TUDE DE PISTES AIN­SI QU’UN GROS DÉ­NI­VE­LÉ. AXÉ JEUNES, LA STA­TION EST ÉGA­LE­MENT CONNUE POUR SA VIE NOC­TURNE, AVEC SES NOM­BREUX RES­TAU­RANTS/FAST FOODS ET BARS QUI SAU­RONT COM­BLER LES PLUS EXI­GEANTS EN LA MA­TIÈRE. Cô­té ri­ding, on trouve une mul­ti­tude de ter­rains, de­puis la grosse caillasse sous le gla­cier jus­qu’à la terre et l’ar­doise dans la fa­meuse des­cente de Ve­nosc. Seule pièce man­quante, le sous-bois, chose qua­si in­trou­vable sur l’en­semble du do­maine. La ca­rac­té­ris­tique prin­ci­pale des pistes des 2 Alpes est la vi­tesse, les pistes res­sem­blant à de beaux to­bog­gans avec de larges re­le­vés, des jumps et de bonnes por­tions où lâ­cher les freins. At­ten­tion donc à ne pas trop vous en­flam­mer et aus­si à re­pé­rer avant de sau­ter, les lignes n’étant pas tou­jours des plus in­tui­tives et la lon­gueur des jumps pou­vant fa­ci­le­ment va­rier, de même que leur na­ture. Si les pistes sont un ré­gal en dé­but de sai­son, il est mal­heu­reu­se­ment trop fré­quent de les voir com­plè­te­ment dé­fon­cées au bout de quelques se­maines, le nombre de pas­sages et la vi­tesse en­trai­nant des trous de frei­nage avant les courbes n’ai­dant pas… No­tez aus­si que c’est sou­vent très sec là haut, pas fa­cile donc de bras­ser et de sculp­ter de la terre dans ces con­di­tions pour en­tre­te­nir le tout. Avec le chan­ge­ment des ca­bines de la re­mon­tée des Diables, aban­don­nées pour un té­lé­siège hy­per mo­derne flam­bant neuf, la sta­tion a re­dy­na­mi­sé le sec­teur des Diables. On compte no­tam­ment une belle piste rouge, la 666, qui en­chaîne jumps et vi­rages re­le­vés à toute vi­tesse. Tables, doubles, hips, il y en a pour tout le monde ! Le pe­tit plus, c’est que vous pou­vez conti­nuer sur Ve­nosc dans le pro­lon­ge­ment de cette piste, soit 1500 mètres de dé­ni­ve­lé au to­tal. On vous a dit que vous trou­ve­riez peu de sous-bois aux 2 Alpes, donc si vous en vou­lez, al­lez cher­cher la piste des Sa­pins, re­sha­pée l’an pas­sé, qui offre ra­cines, pente, nou­velles pas­se­relles et va­riantes pour un ride qui change un peu de ce que vous trou­ve­rez le plus sou­vent sur le do­maine. Les pe­tits ma­lins sau­ront cer­taine- ment pro­fi­ter de beaux hors-piste dans les pier­riers ou les faces des­cen­dant sur le sec­teur des Diables, où il y a de quoi se mettre de grands vi­rages à plat dans la pous­sière ! Pour ceux qui dé­marrent, Val­lée Blanche est un tra­cé idéal avec peu de pente et de gros vi­rages pour prendre des ap­puis en toute sé­cu­ri­té. C’est un très beau to­bog­gan de cinq ki­lo­mètres pour 450 mètres de dé­ni­ve­lé. La bleue Pied Mou­tet est éga­le­ment une belle ré­fé­rence en la ma­tière. À la ré­dac­tion, notre pré­fé­rée reste Ve­nosc, longue, dans la pente et truf­fée de sauts. Là aus­si re­gar­dez où vous met­tez les pieds, car au fil des ans et du re­sha­page, la piste ne se roule pas de la même fa­çon, les sauts étant agran­dis ou ré­tré­cis et pas tou­jours très lo­gi­que­ment. Une fois domp­té, ce tra­cé est un pur ré­gal et per­met de se ti­rer des bourres d’an­tho­lo­gie entre potes dans la pous­sière d’ar­doise. Un must !

LES IN­CON­TOUR­NABLES

> La 666 : Nou­velle piste rouge sur le sec­teur du Diable, la 666. Elle en­chaîne les vi­rages de­puis le som­met du té­lé­siège du Diable jus­qu’à Ve­nosc vil­lage soit 1500 mètres de dé­ni­ve­lé sans s’ar­rê­ter (2400m à 900m). Prendre la piste rouge au dé­part de l’ar­ri­vée du té­lé­siège du Diable puis conti­nuer sur la my­thique piste rouge de Ve­nosc ! Piste avec nor th shore, vi­rages re­le­vés, mou­ve­ments de ter­rain, vue im­pre­nable sur la Mu­zelle, que du bon­heur… At­ten­tion, cette piste est se­mée d’em­bûches! > Piste des Sa­pins : piste rouge de 2,5 km, 500 m de dé­ni­ve­lé né­ga­tif. La piste des sa­pins a été re­tra­vaillée pour cet été. En­core plus tech­nique avec de nou­velles pas­se­relles et des va­riantes ! Après un dé­but plu­tôt rou­lant, le pas­sage dans les sa­pins de­vient plus raide et plus tech­nique avec sou­vent des ra­cines pour obs­tacles!

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.